Pourquoi Maison Pernod Ricard a tout compris

Maison Pernod Ricard

Maison Pernod Ricard est le programme de Formation Bartenders Pernod. Jusque là rien de bien nouveau sous les cocotiers. C’était du moins ce que nous pensions avant de pouvoir partir en immersion pour la remise des Maison Pernod Ricard Awards à Thuir. L’occasion de côtoyer pendant 48 heures les barmen ayant suivi le programme la saison précédente. L’occasion de rencontrer les formatrices dédiées au programme pour la France. Mais aussi les personnes chez Pernod qui ont concocté le programme. Une immersion comme Georges les affectionne et qui permet de vraiment percevoir pourquoi ce programme de formation a beaucoup de choses pour plaire.

Maison Pernod Ricard : un programme sérieux 

Ici les formatrices sont des professionnelles du Bar. Jill Lafond pour l’édition précédente – Christina Monaco pour l’édition 2015 / 2016  – sont deux personnes issues, et reconnues du monde du bar.
Ensuite, le but n’est pas de parler uniquement des produits Pernod. “Les produits Pernod représentent 30% de l’ensemble des produits étudiés lors de la formation”, nous glissera-t-on.

Le programme se déroule sur 11 modules. Les alcools bien sûr (whisky, Gin, Scotch, Vodka, Cognac, Champagne, Rhum…) mais aussi des modules plus originaux comme Customer Service, ou encore Bartender Theatre. Le bar, ce n’est pas que des produits.
Raté un module signifie la non-obtention du diplôme qui est certifié par l’Ecole Hôtelière de Lausanne.

Maison Pernod Ricard : un programme moderne : 

Tout est fait sur IPad. Le contenu est interactif. Ceci permet par exemple d’avoir les conseils de Ian Burrell, l’expert international du rhum, ou encore d’autres spécialistes dans chacun des domaines. Ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir apprendre d’eux. Tout en étant, en plus, encadré par une formatrice.

Un programme national et même international :  

Pas besoin d’être parisien pour en profiter : Rennes, Lille, Lyon, Nice… Le programme se déplace pour être au plus près des barmen.

Et pour aller encore plus loin : 

C’est là où la marque est remarquable. Car tout aurait pu s’arrêter là… Mais Maison Pernod Ricard organise une remise de diplôme au niveau national. A Thuir, pas très loin de Perpignan. Lieu de production de Pernod Absinthe. Ainsi qu’où sont situées les caves de Byrrh. Un lieu historique et magnifique.

Même si le programme est officiellement fini, Maison Pernod Ricard en profite pour pousser la formation un peu plus loin.
Premièrement en faisant intervenir Fernando Castellon – grand manitou du cocktail – et Julien Escot – barman de renom (Papa Doble & Baton Rouge) pour une masterclass sur Suze Bitters. L’occasion pour beaucoup de barmen présents de découvrir ce produit, le tester également et le comparer.
S’en suit une masterclass par Fernando Castellon sur la présentation des apéritifs à la française. La mode est au vintage et Pernod a bien compris que son portefeuille de marques est suffisamment conséquent en la matière (Suze, Byrrh, Pernod Absynthe…) pour surfer et s’imposer sur ce thème.

Ensuite une dernière masterclass, complètement lunaire, sur les agrumes est présentée par monsieur et madame Bachès. Un couple de passionnés qui parcourent le monde à la recherche des meilleures espèces, en ramener quelques graines, les croiser… Un vrai travail d’artistes. D’ailleurs ils font pousser des milliers d’espèces différentes de toutes couleurs, de toutes formes, de tout goût. Un des barmen présents se souviendra assez longtemps d’avoir croqué à pleines dents dans un citron malgré les mises en garde de monsieur Bachès… Le pauvre a eu son palais anesthésié pour la soirée.

Et aussi une mise en garde “beaucoup des citrons jaunes ou verts que vous achetez dans le commerce sont sans goût. Mais en plus bourrés d’insecticides”… et c’est ça que vous mettez dans votre verre. Ca pousse à la réflexion !

Devant autant de beaux agrumes, Fernando Castellon et Julien Escot ne peuvent s’empêcher de faire des tests de différents citrons dans la composition d’un White Negroni.

Il est l’heure de passer à l’apéro. Pour l’occasion, le renouveau de la scène cocktail montpelliéraine, passe derrière le bar : le nouveau chef barman du Papa Dobble ainsi qu’une partie de l’équipe du Parfum. Oui ça bouge beaucoup à Montpellier en ce moment. Une descente va s’imposer pour Georges dans pas longtemps.

S’en suit la remise des diplômes lors d’un fabuleux repas. Preuve que ce programme est important au sein de Pernod ? La présence de César Giron – petit fils de Paul Ricard – et Président Directeur Général de Pernod S.A. Ou encore le fait que ce soit  Mathieu Deslandes – Directeur Marketing de Pernod – qui anime la remise des prix.

D’ailleurs, César Giron est un féru de mixologie. Il a numérisé des dizaines d’ouvrages anciens sur le sujet et les met à disposition de tous : http://euvslibrary.com/?page_id=2 C’est passionnant. Georges commence à peine, mais c’est une mine d’or à disposition de tous ! Merci.

La soirée continue. Mathieu Sabbagh nous montre en exclusivité le nouveau film Pernod Absinthe qui vient de sortir avec Charles Vexenat. C’est juste canon ! On aimerait pouvoir vous le diffuser pour que vous en profitiez.

Le lendemain, direction les caves historiques de Byrrh. On redécouvre un alcool qu’on avait mis de côté. Sa création. Mais aussi la plus grande cuve en chêne du monde ( 110 tonnes à vide). C’est impressionnant. Il est temps de partir. Quand on demande aux barmen présents leurs impressions sur le programme en général, les compliments fusent. Il semblerait que Maison Pernod Ricard ait tout compris aux attentes des barmen !

Pour participer au programme, contactez Anne-Elisabeth Fady  – maison@pernod-ricard.com
Programme destiné aux barmen débutants et intermédiaires.

Les photos du périple :

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *