Quand l’exubérant Christopher Gaglione a quitté le Prince de Galles (l’hôtel de luxe parisien, pas le vrai Prince de Galles, c’est-à-dire le prince Charles…), c’était forcément pour faire quelque chose qui secoue le cocotier.

Un personnage atypique aux manettes

Christopher Gaglione, c’est le trublion du bar. Un des premiers à dépoussiérer les bars de palace. Il faut dire qu’il les connait bien, car il a trainé ses shakers derrière les bars de l’Hôtel Plaza Athénée, de l’Intercontinental Grand Hotel Paris, du Royal Monceau ou encore du Prince De Galles. C’est d’ailleurs à cette époque que Georges l’avait croisé pour la première fois dans le sud de la France lors d’une escapade avec Maison Pernod Ricard.  Ses anecdotes à se tordre de rire, et son langage “fleuri”, sans compter son look loin du traditionnel costard 3 pièces rendaient le personnage extraordinaire. Ne comptez pas sur Georges pour raconter les anecdotes, mais allez plutôt lui demander directement. Il suffit généralement de rester quelques minutes au comptoir pour en entendre des biens croustillantes !

christopher solera

Le Solera bar à cocktails !

Quand Christopher a souhaité prendre son envol, il a décidé de s’écarter des quartiers à la mode du cocktail contemporain pour agir en baroudeur et ouvrir Solera là où peu de gens l’attendaient : le 5e arrondissement, pas très loin du jardin du Luxembourg. De son aventure dans les palaces, il en a rapporté l’exigence et l’originalité des cocktails proposés. L’expérience commence dès le premier regard avec le cocktail (lampe d’Aladin, oeuf, huitre). Avec des créations qui gustativement mettent la barre très haute. Mais attention, ici hors de question de se prendre la tête : des noms de cocktails décalés, des prix raisonnables, de quoi grignoter, mais aussi DJ set. Bref de quoi passer ici une soirée complète, donc finalement pas très grave d’être excentré des quartiers à la mode.

Georges a adoré l’endroit, quoi de mieux que de passer une bonne soirée au Solera, et d’aller ensuite en pleine nuit, légèrement éméché, déambuler dans les rues de 5e en passant par le Panthéon, puis le jardin du Luxembourg avec le calme qui s’en dégage.  Et d’aimer à nouveau Paris grâce au Solera.

Solera Paris
283 Rue Saint-Jacques,
75005 Paris

Cocktail Solera paris

Cocktail Solera paris

Cocktail Solera paris

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
commodo libero ut Aliquam sem, commodo
65 Partages
Partagez40
Tweetez
Partagez25
Enregistrer