Certaines marques déchaînent les passions et accumulent les superlatifs. Pour tout amateur de whisky, The Macallan fait partie des distilleries iconiques écossaises. Nous avions rendez-vous dans le magnifique Hôtel Particulier Villeroy à Paris pour rencontrer Alexandre Gagnon, Brand Ambassadeur The Macallan France. Tout comme la gamme Double Cask, Alexandre est le fruit d’une double culture de part et d’autre de l’Atlantique. Une discussion avec lui autour de son parcours, de la marque, mais aussi des nouveautés tout juste sorties et à venir en France. 

Quel est votre parcours ?

Je suis né et j’ai grandi au Québec, au Canada. De 1998 à 2000, j’ai vécu à Strasbourg. Ce fut mon premier contact avec la France, où j’ai gardé d’excellents souvenirs. Je suis un globe-trotteur, dès l’âge de 18 ans, j’ai voyagé un peu partout. Mon parcours me dirigeait vers la négociation internationale, mais j’ai décidé de recadrer ma carrière vers ma passion : les vins et spiritueux. Et quel meilleur endroit que la France ? Je me suis formé dans le vignoble bourguignon, ce qui m’a convaincu que la France était mon foyer spirituel. Mon objectif était de travailler dans l’industrie du whisky, et pour The Macallan. Après mes études, j’ai enchaîné dans le sud-ouest de la France, à Paris, puis pour une micro-distillerie au Québec à Montréal. Aujourd’hui, mon poste actuel est Brand Ambassadeur The Macallan pour la France, basé à Paris. 

Quel est votre rôle au sein de The Macallan en France ?

Mon rôle est d’être le visage de la marque, de représenter The Macallan en France. Mais aussi, de former et d’éduquer à travers des dégustations, des masterclass, ou via des biais plus académiques dans les écoles d’hôtellerie. 

Alexandre Gagnon Brand Ambassadeur The Macallan

Qu’est-ce qui vous a motivé à rejoindre The Macallan ?

J’ai découvert l’univers du whisky lors de notre premier voyage de pêche au Québec avec mon père. Ce fut mon premier whisky et j’en garde un souvenir très fort. À l’époque, je ne savais pas déguster le whisky, mais tout de suite j’ai apprécié le caractère typique de The Macallan. La douceur des épices, la gourmandise des fruits secs. C’était un sherry oak, un produit emblématique de la maison. C’est un souvenir indélébile. J’ai The Macallan tatoué sur le cœur.
Le jour où j’ai fait le saut pour rejoindre l’industrie des vins et spiritueux, je me suis fixé un objectif très haut qui était de rejoindre The Macallan. 

Comment jugez-vous le monde du whisky en France ?

Le monde du whisky en France est en pleine effervescence. Les consommateurs sont beaucoup plus ouverts et curieux. Ils souhaitent éduquer leur palais et aller plus loin. Pour nous, tout ceci est très positif. 

Il y a aussi une renaissance dans le monde du bar au niveau des cocktails à base de whisky avec des créations beaucoup plus élaborées. 

Mais aussi, il y a une disparition des préjugés d’antan. J’entends par là qu’il y avait une croyance que le whisky n’était réservé qu’aux hommes. Qu’il devait être bu sec uniquement. Tout ceci est en train de tomber avec la nouvelle génération de consommateurs. 

Les consommateurs veulent vraiment comprendre le produit et aller plus loin. Ils veulent réapprendre à connaître les grandes distilleries classiques écossaises dont The Macallan fait partie. 

J’essaie aussi d’apporter cette nouvelle vision qui consiste à déguster son whisky lors de repas. Par exemple cinq services, avec cinq whiskies différents. 

Gamme The Macallan Double Cask

Est-ce que The Macallan touche un public plus jeune qu’auparavant ? 

Avec la nouvelle génération et la curiosité dont nous parlions juste auparavant, je dirais oui. Mais The Macallan reste un whisky de connaisseur. Il faut l’expliquer, le connaître. D’où ma présence sur le marché français. 

Quelles sont les nouveautés de The Macallan ?

Double Cask 12 ans était sur le marché français depuis 2018. Mais nous avons élargi la gamme avec Double Cask 15 et le 18 ans, lancés cette année.

Autre nouveauté, Édition No.6 qui vient de sortir en octobre et qui est la dernière édition de cette série. C’est un whisky plus “geek”, où tout est détaillé : les types de fûts utilisés, l’assemblage, la teinte du whisky, le nombre de fûts utilisés pour réaliser l’assemblage au total.
Édition No.6 met en avant la rivière Spey. Notre distillerie est au bord de celle-ci avec un tronçon qui nous appartient. Il est possible de pêcher à la mouche le saumon sauvage de l’Atlantique sur le domaine, mais uniquement dans un but sportif, avec une remise à l’eau des prises.

Chacune des éditions est réalisée avec un partenaire reconnu comme un maître de son art, qui partage nos valeurs. Édition No.6 est réalisée avec l’Atlantic Salmon Trust, un organisme non gouvernemental qui a pour but de protéger les populations de saumon sauvage à travers le monde.
À travers cette édition, nous avons souhaité que le consommateur ressente cette expérience, et qu’ils soient transportés au bord de la rivière Spey. 

Une autre nouveauté : la Red Collection. The Macallan a toujours réservé la couleur rouge a ses fûts les plus âgés, pour les différencier des autres. La Red Collection comprend les embouteillages The Macallan 40, 50, 60, 71, 74 et 78 ans. Une collection exceptionnelle dévoilée en Octobre. 

The Macallan dispose des stocks les plus âgés de whisky à travers le monde. Nous avions déjà le scotch le plus âgé avec The Macallan 72 ans. Mais nous poussons les limites du compte d’âge encore plus loin.
Les 40, 50 et 60 ans feront partie de la gamme permanente. Déguster ces whiskies, c’est boire de l’histoire et de l’émotion. On dépasse l’univers du whisky. 

Parlons justement de la nouvelle distillerie The Macallan ?

Elle a été inaugurée en juin 2018 après 3 ans et demi de travaux. D’un point de vue technique, elle est constituée d’un mash tun, 21 washbacks en acier inoxydable, 12 wash stills et 24 spirits stills qui sont les plus petits du Speyside. Ils font 3900 litres. 

La distillerie a été désignée par la firme londonienne Rogers Stirk Harbour + Partners, qui a également réalisé le design du Centre Pompidou à Paris, avec une conception le plus éco responsable possible. La distillerie est située dans une zone classée de grande valeur paysagère par le gouvernement écossais. Il y a des critères gouvernementaux poussés, mais The Macallan a souhaité aller encore plus loin. Le toit de la distillerie dispose du toit vert le plus grand d’Europe. Un toit ondulant qui réplique les collines du Speyside pour s’intégrer parfaitement au paysage. C’est l’une des seules distilleries souterraines au monde et plus de 80% de l’énergie provient de sources d’énergies renouvelables. 

Passons à la dégustation. Quelles sont les spécificités de la gamme Double Cask The Macallan* ? 

Double Cask est un assemblage 100% sherry de deux types de fûts : fût de sherry en chêne américain et fût de sherry en chêne européen. The Macallan essaie toujours de faire son sourcing au plus proche de la distillerie. Mais également de travailler aussi avec les plus grands artisans à travers le monde. Nos fûts de chêne américain proviennent de chênes issus de la côte Est américaine. Nos fûts de chêne européen proviennent quant à eux principalement de la Galice en Espagne, et un peu du sud de la France. 

Nous contrôlons toute la chaîne d’approvisionnement à partir du moment où le chêne est planté. Nous sommes la seule distillerie au monde à avoir un “master of wood” : Stuart MacPherson. Avec son équipe, ils sélectionnent sur place les chênes qui vont être abattus. Le tronc est laissé à l’air libre pendant un an pour réduire l’humidité et l’astringence. 

Une fois cette année passée, les troncs sont coupés pour devenir des douelles, qui sont envoyées dans le sud de l’Espagne, dans la région de Jerez, où sont fabriqués les célèbres vins fortifiés espagnols. Nous avons des partenariats avec des tonnelleries de la région où les douelles sont laissées encore un an en séchage à l’air libre.  

Les fûts sont ensuite assemblés sur mesure selon nos spécifications, avec un contrôle par The Macallan. Ils sont ensuite envoyés dans des bodegas partenaires qui vont mettre leurs vins fortifiés, des Oloroso de type sec, à l’intérieur de nos fûts pendant 1 an et demi à deux ans. 

Une fois vidés, les fûts sont envoyés intacts à The Macallan pour y mettre notre distillat et amorcer la longue maturation de nos whiskies. Le processus complet dure 5 ans et coûte 5 fois plus cher que d’acheter simplement d’anciens fûts de bourbon à une distillerie américaine. Le bois est l’aspect le plus important de nos whiskies. 80% des arômes de nos whiskies proviennent des fûts utilisés par The Macallan. Et bien sûr, aucun colorant n’est ajouté. 

*NDLR : Campari France Distribution est distributeur de The Macallan pour la France

The Macallan Double Cask 12 ans

Double Cask 12 ans 

La gamme Double Cask apporte un équilibre idéal. Le fût de chêne américain, majoritaire dans cette série, apporte la fraîcheur, des arômes de vanille, d’agrumes, que l’on retrouve en nez et en début et milieu de bouche. Le chêne européen va apporter la rondeur et la gourmandise avec des épices douces de cannelle, muscade, raisin sec, figue sèche. 

Prix de vente : 85 euros. 

The Macallan Double Cask 15 ans

Double Cask 15 ans 

Lancé mondialement cette année, ce whisky est très gourmand avec plus de puissance. Au nez, des notes de crème brûlée, de vanille, de caramel. Un whisky très gourmand, et pâtissier. On conserve une palette d’arômes comparables, mais avec plus de gourmandise, des notes de chocolat, et plus d’intensité. La finale est chaude et crémeuse avec du gingembre et du caramel persistant.

Prix de vente :150 euros. 

Double Cask 18 ans 

Un assemblage millésimé pour ce whisky qui évolue également sur la forme de la bouteille. Un whisky très doux en bouche avec beaucoup d’élégance. 

Le nez est riche de fruits secs, de gingembre et de caramel crémeux, avec des clous de girofle d’orange et de muscade. La bouche nous amène sur des arômes de raisins secs, des notes sucrées de caramel et de vanille apparaissent. La finale est longue et chaleureuse avec du gingembre, des épices de chêne. 

Une longueur en bouche plus longue et une complexité d’arômes qui laisse songeur. Un whisky de philosophe. 

Prix de vente : 350 euros. 

The Macallan Ed. n°6

Bonus : Edition LImitée N°6 

393 fûts au total ont été utilisés pour créer cette édition limitée. Le nez s’ouvre sur de la muscade, du gingembre, du chocolat, du caramel. La bouche vous emmène avec des pruneaux, de l’orange, pour évoluer vers des fruits épicés, du chocolat crémeux, avec de l’avoine grillée en finale. 48,6% pour cette édition. 

Prix de vente : 150 euros. 

Avez-vous des recommandations d’établissements où déguster The Macallan  ?

Le Ritz est un partenaire historique de la marque The Macallan en France aussi bien grâce à leur connaissance autour de nos produits, qu’en matière de profondeur de gamme disponible. Au mini bar de chaque chambre, il y a une mignonnette de Double Cask 12 ans. 

Le Harry’s Bar avec sa collection de vieux millésimes Macallan. C’est une adresse incontournable, et reconnue également pour la qualité de leurs cocktails à base de whisky. 

L’Hôtel Particulier Villeroy, où nous sommes actuellement. Il dispose d’une très belle sélection de spiritueux avec un cadre de dégustation au bar exceptionnel. L’endroit est idéal pour déguster par exemple The Macallan Fine Oak 15 ans

Des nouveautés à venir sur la marque ?

The Macallan travaille constamment sur de nouvelles expressions. Prochainement, une édition spéciale du 12 ans Double Cask sortira pour le Nouvel An chinois. Elle sera disponible en janvier 2021. 

Alexandre Gagnon dégustant un The Macallan Double Cask 18 ans
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

1 Comment

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
sed consectetur risus. mattis libero vel, dapibus vulputate, in sem, suscipit
17 Partages
Partagez17
Tweetez
Partagez
Enregistrer