Tayēr + elementary : bar à cocktails double face à Londres

Tayer + elementary monica Berg

Tayēr + Elementary est le, ou plutôt, les bars nés de la fusion de deux grands noms du bar international : Alex Kratena et Monica Berg. Rendez-vous était pris à Londres, Old Street pour aller découvrir cet ovni.

Elementary : la simplicité mise à nue

D’un rapide coup d’œil en passant dans la rue, rien ne laisse présager que l’un des plus prestigieux bars à cocktails de Londres se cache ici. Back bar qui ne laisse deviner aucune bouteille connue. Juste des flacons noirs. Décoration minimaliste, voir brute si l’on lève les yeux au plafond d’où s’échappe deux énormes conduits d’aération. On hésite entre la nouvelle cantine healthy du quartier, ou la salle de réunion d’un bureau de design bien en vue. Heureusement, le long comptoir en bois laisse percevoir les poignées de tireuses. Ici, n’allez pas chercher les shakers, cuillères à mélange et autres attirails que l’on a l’habitude de voir dans les bars à cocktails. La majorité est servie en « cocktail on tap », c’est-à-dire des cocktails servis à la pression. 

Pour rester dans le thème « élémentaire », les cocktails sont servis dans une verrerie minimaliste, version petit format. On retrouve une carte de cocktails classiques, upgradé d’une version événementielle au-dessus du bar qui change régulièrement. Alex Kratena et Monica Berg signent ici des drinks propres, bien équilibrés. Un Frozen Coffee parfaitement servi bien frais à 8 £. Nous l’avons testé à 16 heures, mais le réel intérêt de ce bar réside dans son offre food. Un lieu pratique, où l’on vient s’enfiler son Sando (sandwich au porc ibérique) accompagné d’un cocktail « On Tap » avant de remonter travailler devant son écran. Le quartier est en pleins travaux et l’on annonce l’ouverture de nouveaux bureaux juste au-dessus du bar… Avoir le nez creux ! 

On distingue en arrière-plan l’agitation des barmen. Ça range, ça astique. Une vraie fourmilière qu’on prend plaisir à observer à travers la vitre qui sépare Elementary, de Tayēr. Comme dans les grandes cuisines, le briefing avant de commencer le service. Alex Kratena et Monica Berg donnent leurs dernières consignes. On aimerait écouter ce qui s’y dit, mais le bruit des sirènes dans la rue masque les voix. Enfin, le moment clé est arrivé. Alex Kratena vient nous chercher pour passer dans l’autre monde : Tayēr ! 

Tayēr : pousser le bar à cocktails à l’étape suivante

Changement complet de décor pour Tayēr. Ambiance beaucoup plus intimiste, tamisée, mais tout en gardant ce côté atelier brut. L’agencement même de la salle est atypique. Un comptoir en forme de U. À l’intérieur de celui-ci au centre, un plan de travail carré. C’est ici que les cocktails sont préparés. Est-ce que c’est pratique pour les barmen, aucune idée. Mais en tout cas, cela nous offre une pièce de théâtre qui se joue devant nous, et visible de n’importe quel endroit du comptoir. 

Devant nous, c’est Monica Berg qui s’affaire au verre à mélange à la recherche de la dilution parfaite.

Car si Élementary joue la simplicité (machine à cash diront les mauvaises langues), ici, on passe dans un autre monde du cocktail où la création est poussée à son maximum. Sur les recommandations du barman, nous nous dirigeons vers un whisky sour. « Attendez-vous à quelque chose de vraiment différent ». La surprise est tentante. Un bon whisky sour passe toujours bien mais nous ne sommes pas venus à Tayēr pour boire quelque chose de juste sympa. Mais il y a quelque chose dans son regard qui nous dit que nous ne le regretterons pas. 

L’arrivée est étonnante, juste en voyant la présentation. Une boule de mochi (dessert asiatique) dans un bol. Et le whisky dans un autre. On croque dans le mocki légèrement acidulé, et on boit une petite gorgée de whisky. Et là comme par magie, on ressent la texture d’un whisky sour. Terriblement déroutant et terriblement efficace ! Quant au whisky, n’allez pas le chercher ailleurs, c’est un assemblage réalisé spécialement par Tayēr. Voilà la claque qu’on voulait prendre ici. 

On jette un dernier coup d’œil et l’on aperçoit une petite cuisine à l’écart : « l’un des plus petits restaurants de Londres nous glissera notre barman ». En effet, une cuisine ouverte et 4 tabourets sur un bar. À la jonction entre les deux bars.

En pivotant un peu plus sur notre tabouret, on aperçoit des bidons rangés dans les étagères. Non, l’établissement n’est pas guindé, mais dédié à la création et dès les clients partis, il reprend sa fonction initiale. Finalement, Tayēr + Elementary est un atelier où l’on confectionne le bar de demain, que l’on déguste néanmoins aujourd’hui. 

Restaurant au sein de Tayēr + elementary

Tayer + Elementary bar à cocktails Londres
152 Old Street,
London, EC1V 9BW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *