Prosecco Canti : l’allié incontournable de tous les cocktails

Le prosecco déferle depuis quelques années sur les tables des Français. Pourtant très peu de personnes connaissent vraiment ce produit à l’accent italien. Il était tant de se pencher sur la question.

Le prosecco, c’est quoi ?

Le prosecco est un vin blanc pétillant produit dans la région de Vénétie. Mais le limiter seulement à cela serait faire injure à un vin qui cache de nombreux secrets.

Pour mieux connaitre le prosecco, il faut traverser la frontière et se rendre en Italie. En effet, c’est exclusivement ici qu’est produit le prosecco. D’ailleurs les historiens sont plutôt d’accord pour dire que les Romains en consommaient déjà à l’époque romaine, mais sous une autre forme que le prosecco que l’on connait aujourd’hui.

Il faudra attendre la fin du 19e siècle pour découvrir le prosecco comme on le fait aujourd’hui grâce à l’impulsion de l’École de Viticulture et d’Œnologie de Conegliano. Au lieu d’utiliser la méthode traditionnelle comme seconde fermentation (c’est à dire que la fermentation se fait dans la bouteille), le prosecco utilise la méthode de Charmat (du nom du français qui breveta le procédé). Ce procédé se réalise dans des cuves closes et donne au prosecco son goût fruité et sa bulle persistante.

Le prosecco porte le nom du cépage de raisins blancs à partir duquel il est élaboré : prosecco, même si aujourd’hui le cépage se trouve plus facilement sous l’appellation Glera. Il doit composer à hauteur de 85% toute bouteille de prosecco.  Ce cépage, typiquement italien, est cultivé entre les villages de Conegliano, à l’ouest de la frontière du Frioul, et de Valdobbiadene, à l’est du lac de Garde.

Mais on ne badine pas sur la qualité : le Prosecco est aussi une appellation d’origine contrôlée ou DOC (Denominazione di Origine Controllata), qui garantit la qualité de ce vin.

D’ailleurs les consommateurs du monde entier ne se trompent pas : outre le succès du Spritz (cocktail à la couleur orange) qui est sur toutes les terrasses et qui a certainement favorisé son rayonnement, les ventes de Prosecco explosent ! Un caractère léger et un prix accessible. De quoi en faire le compagnon idéal de nombreuses tables et apéritifs !

 

Est-ce qu’on conserve du prosecco ?

Une erreur qui revient souvent : comparer avec le champagne et le conserver dans sa cave. Même si certains prosecco peuvent être conservés, la grande majorité, de par leur méthode de vinification, sont des vins faits pour être appréciés dans leur jeunesse, et conserver ainsi toute leur fraicheur et leur vivacité. Donc n’ayez aucun scrupule à boire de suite une bouteille que vous venez d’acheter. Si vous souhaitez la conserver, dégustez-la dans les 1 à 2 ans qui viennent.

 

Prosecco Canti : une saga familiale

Maintenant que vous connaissez tout sur le prosecco, il est tant de se plonger sur une marque plus particulière : Canti. Une histoire de famille commencée en 1947 par deux frères Secondo et Luigi Martini, qui se feront appeler “Fratelli Martini”, avec un objectif simple : proposer un vin de qualité accessible au plus grand nombre, tout en préservant leurs terres auxquelles ils vouaient un véritable amour. À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, cet objectif aurait pu paraitre utopiste. Mais les deux frères ne se sont pas démontés, et en 1972, c’est le fils de Secondo (Gianni Martini) qui a repris le business en ajoutant la volonté de se développer dans le monde avec comme objectif de conquérir de nouveaux marchés. Objectif apparemment rempli, car en 2018, l’export représente 90% des ventes de Canti. Aujourd’hui, c’est la troisième génération de la famille représentée par Eléonora Martini qui a repris le flambeau en y apportant sa touche féminine et sa jeunesse.

Mais il ne faut pas se tromper. Avec ses aires d’entreprise familiale, Canti est un ogre du vin italien : une capacité de production de 800 000 hectolitres et la capacité de mettre en bouteille jusqu’à 22 000 bouteilles… par heure, uniquement pour le prosseco !  Deux autres lignes d’embouteillage sont réservées aux vins non effervescents.

 

4 recettes de Spritz pour utiliser le prosecco Canti en cocktail

 

Il est tout à fait possible, et agréable de déguster un prosecco bien frais. Mais il existe une autre façon de le déguster, c’est en cocktail Spritz. Georges vous donne 4 recettes pour apprécier le prosecco Canti en cocktails.

 

  1. Le Spritz classique

6 cl de Prosecco Canti
4 cl de bitter italien
2 cl d’eau gazeuse
1 rondelle d’orange

Garnish : rondelle d’orange
Glaçon : cube

 

Prosseco Canti cocktail Spritz

  1. London style Spritz

45 ml dry gin
15 ml de bitter italien
60 ml Fever-Tree Tonic water
105 ml Prosecco Canti

Garnish : zeste d’orange
Glaçon : cube

London Dry Spritz Prosecco Canti

  1. Spritz Tiki

40 ml jus de grenade
10 ml syrup
30 ml rhum
Compléter le verre avec du prosecco Canti

Garnish : feuilles de menthe
Glaçon : glace pilée

Tiki Spritz Prosecco Canti

 

4. Spritz du verger

90 ml de prosecco Canti
25 ml de vermouth blanc
15 ml de triple sec
15 ml de vermouth rouge
5 ml d’eau pétillante

Garnish : 1 rondelle de citron, 1 rondelle d’orange et feuilles de menthe
Glaçon : cube

Spritz du verger Prosecco Canti

 

 

 

 

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *