The Sexton, un nom et un univers qui détonne dans le milieu du whiskey irlandais. Mais aussi, une bouteille qui interpelle autant qu’elle intrigue. On vous emmène dans le whiskey irlandais… qui casse les codes du whiskey irlandais ! 

The Sexton whiskey irlandais

The Sexton : l’âme du whiskey irlandais, le caractère en bonus.

Le whiskey irlandais (oui whiskey orthographié avec un E car nous sommes en Irlande) est en train de vivre un renouveau depuis quelques années. The Sexton compte bien mettre à profit ses siècles de savoir-faire (le whiskey est distillé à la distillerie Bushmills) pour faire partie de ce renouveau. Mais tout en apportant sa touche ! Aussi bien visuellement, avec cette bouteille qui interpelle au premier coup d’oeil, qu’à la dégustation ! 

La patte d’Alex Thomas pour The Sexton

Le nom d’Alex Thomas vous est familier ? C’est l’une des rares femmes master blender de l’industrie du whisky.

Pour The Sexton, elle applique sa propre vision, associée aux secrets du whiskey irlandais  : 100 % d’orge malté irlandais, triple distillation en alambics traditionnels en cuivre. Pour le vieillissement : 4 ans dans des ex-fûts de Xeres Oloroso (même si la bouteille ne le précise pas sur l’étiquette). Ensuite, The Sexton est embouteillé à 40 % vol. 

Verse de The Sexton

Mais avant de passer à la dégustation, intéressons-nous à cet univers si particulier. Une bouteille au format hexagonal d’un noir profond. Sur l’étiquette et sur le bouchon, un squelette orné d’un chapeau haut de forme. Pourquoi pareille décoration ? Ceci tient à l’explication de son nom : un sexton était un officier d’une église, d’une congrégation ou d’une synagogue chargée de l’entretien de ses bâtiments et du cimetière environnant. Voilà, c’était la « minute culture » pour épater les amis avant d’ouvrir la bouteille et de leur servir un verre ! 

D’ailleurs, à notre tour aussi de nous servir un verre. The Sexton propose à la dégustation une belle versalité : il est possible de le déguster pur, sur glace, mais aussi en cocktail. 

Au nez, ce sont des notes de céréales et de miel, entremêlées d’épices qui viennent. C’est en bouche que tout le caractère de The Sexton se fait sentir. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que ce whisky fonctionne parfaitement bien pour les cocktails ! 

Un cocktail pour le tester, Sexton Dark Side
– 4 cl de The Sexton
– 2 cl de sirop d’orgeat
– 10 cl de café froid
– mousse de l’ait
– chocolat en poudre

En conclusion :

De l’originalité sur et dans la bouteille. Un profil versatile qui permet de le déguster pur ou en cocktail. Tout cela pour un prix de 35 euros, disponible chez votre caviste
.
The Sexton
70 cl
40% alc.

Un verre de The Sexton avec glaçon
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !


70 Partages
Partagez70
Tweetez
Partagez
Enregistrer