Quand on parle whiskey irlandais, les connaisseurs s’empressent de parler du renouveau de celui-ci. Des nombreuses constructions de distilleries en cours. Et de l’intérêt manifeste des gens pour ce breuvage distillé 3 fois qui lui confère une plus grande douceur que son homologue écossais. Mais on oublie souvent qu’il y a notamment une marque qui a résisté aux crises qui ont ébranlé le whiskey irlandais au XXe siècle : Bushmills.

Bushmills : direction l’Irlande sauvage.

Pour comprendre Bushmills, il faut situer géographiquement sa distillerie. Direction : au nord toute. Dans le comté d’Antrim qui appartient à l’Irlande du Nord. D’ici, nous sommes à une quarantaine de kilomètres de l’île d’Islay et encore plus proche de Campbeltown, des noms qui sont familiers aux amateurs de whiskies écossais. D’ailleurs, est-ce pour cela que Bushmills utilisait la tourbe au début du 19e siècle, inspiré par ses voisins écossais ? Personne ne sait vraiment, mais désormais la marque n’utilise plus la tourbe, et propose des whiskeys que l’on peut décrire de manière générale comme des whiskeys aux notes fruitées et épicées.

S’aventurer dans ce coin d’Irlande du Nord, c’est se confronter à l’Irlande sauvage. Il est possible d’admirer la magnifique chaussée des géants (Giant’s Causeway en anglais), classée par l’UNESCO. Mais aussi, d’aller s’aventurer à quelques encablures  dans la rivière Bush, de laquelle Bushmills tire son nom.

C’est dans ce coin sauvage de l’Irlande que la première licence officielle autorisant la distillation a été retrouvée. Datée de 1608. Même si elle n’était pas rattachée officiellement à Bushmills, celle-ci a eu l’intelligence de l’acquérir et d’en afficher clairement la couleur sur toutes les bouteilles de la marque.

Bushmills : une distillerie historique

La Old Bushmills distillery a été officiellement établie en 1784 et reste l’une des plus vieilles d’Irlande. On dirait même que la distillation était pratiquée sur ces terres dès le 12e siècle.  La distillerie que l’on connaît aujourd’hui a été reconstruite, sur un style écossais, en 1885, suite à un incendie. L’histoire dit que celle-ci venait d’être modernisée quelques semaines avant, où l’électricité avait été installée… Mais ce n’est pas cet incident qui allait contrer le développement de Bushmills.

Aujourd’hui, ce sont dix alambics aux cols minces et élancés qui sont au service de Bushmills pour fabriquer le distillat. Cette forme de col, associée à une triple distillation, crée des whiskeys légers, mais complexes. La dernière étape, la mise en fût, est elle aussi le fruit d’une attention toute particulière : impossible de mettre des whiskies aussi délicats dans des fûts médiocres !

Et pour les plus téméraires qui veulent se rendre sur place, la vieille distillerie Bushmills est ouverte au grand public pour une plongée au coeur de l’histoire du whiskey irlandais.

Bushmills Original

La gamme Bushmills est très large. De l’Original (blend) jusqu’au Single Malt 21 ans. Il existe un Bushmills pour toutes les occasions, ou presque. Georges a décidé de vous parler dans cet article de Bushmills Original. Un blend sans prétention à environ 20 euros la bouteille. Pourquoi ? Car c’est le genre de bouteille qu’on a toujours besoin d’avoir dans son bar. Le genre de bouteille que l’on ouvre le soir entre amis, et dont on sait qu’il plaira à tout le monde. Même si la marque le conseille sur glace (ce qui plaira à certains de vos amis), Georges l’a trouvé parfait mixé avec du ginger ale. En dégustation, la finale de ce whiskey laisse percevoir une pointe de gingembre.

C’est le genre de whisky qui fait met tout le monde d’accord : pur, on the rock, ou mixé. Chacun y trouvera son intérêt.

Les caractéristiques de Bushmills Original :

Plus de 50 % de whiskey de malt
Degré : 40%
Prix : environ 20 euros chez les cavistes.

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey

bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey
bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey
bouteille bushmills original whiskey irlandais et son verre à whiskey
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !


1K Partages
Partagez1K
Tweetez
Partagez
Enregistrer