Melissa Coutant – Café Moderne – Patrón Perfectionists

Melissa_Coutan_Patron2019

Quel est ton parcours avant de devenir barmaid ?  

Je viens du Maroc. Je suis arrivé à Paris il y a 5 ans pour faire mes études en « Art et histoire de l’art » à la Sorbonne. J’ai travaillé en restauration pour pouvoir payer mes études. J’ai aimé ça, et quand j’ai fini mes études, je ne me voyais pas enfermée dans un bureau ou dans une galerie.  

Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir barmaid ?

J’ai trouvé dans le métier de barman un métier qui combinait le côté artistique que je recherchais, et le contact avec les gens. Le côté non monotone a aussi été important pour moi.

Melissa Coutant Café Moderne Paris

Quels sont tes bars préférés dans le monde actuellement ?

Je ne voyage pas énormément. Les derniers que j’ai faits sont à Londres et à Dublin. J’avais vu la conférence à Cocktail Spirits et ça m’avait donné envie d’aller voir Tayer Elementary. J’ai beaucoup aimé la recherche, le côté très technique du bar.

Ensuite, j’ai fait Satan’s Whiskers, un classique bar à Londres et qui me rappelle beaucoup le Café Moderne dans le côté brasserie / détente. C’est le côté du bar que j’aime : tu rentres et tu as l’impression d’être chez toi. Tu ne te prends pas la tête, et tu passes un super moment.

À Dublin, j’ai fait le Virgin Mary. Il est juste incroyable : tout ce qu’ils arrivent à faire sans alcool. Je bois très peu d’alcool, donc c’est un bar où je pourrais passer ma vie !

Quelles sont les qualités d’un bon barman ?

La passion. Il faut être passionné, sinon c’est embêtant pour toi et pour le client. Il faut avoir de la curiosité à revendre : aller chercher de nouvelles choses, de nouvelles techniques. Essayer d’offrir une nouvelle expérience aux clients, et toujours se renouveler. L’humilité aussi est très importante. Car avant tout, on sert des personnes et on ne sert pas des cocktails. Il faut que les gens qui viennent dans le bar passent un super moment. Qu’on leur créé un univers pour qu’ils oublient leurs problèmes, et pas que par le drink.  On n’est pas là juste pour servir des beaux verres.

Melissa Coutant Café Moderne Paris

En tant que client, qu’est-ce que tu recherches dans un bar à cocktails ?

Des bons drinks avec ou sans alcool. Et surtout une ambiance. Quand je rentre dans un bar, je n’ai pas envie de me sentir mal à l’aise. J’ai envie de rentrer dans un bar et de pouvoir passer un bon moment, discuter avec les gens.

Quel est ton cocktail préféré du moment ?

Sans mentir, c’est le bloody Mary de Mido. Je pourrais l’avoir en intraveineuse ! Il est incroyable. C’est une vraie préparation : il est épicé et herbacé.  Il est complexe. C’est l’ADN d’un bloody Mary, mais c’est plein de sensations quand on le boit.

Pourquoi participes-tu à la compétition de barmen Patrón Perfectionists ?

Je travaille dans une écurie. Il y a du niveau et beaucoup de compétitions dans lesquelles les gens du Café Moderne ont participé. Donc, il y a une part de challenge. Et d’avoir un avis extérieur sur ce que je fais. 
Faire une compétition, ce n’est pas forcément pour gagner, mais si je gagne c’est cool (rires).  Ça t’apprend beaucoup de choses et ça t’aide à grandir, à gagner en expériences, à remettre ton travail en question. Ça permet aussi de rencontrer d’autres personnes.

La Patrón Perfectionists, c’est le sens du détail poussé à fond qui m’a attiré.

Melissa Coutant Café Moderne Paris

Quel est ton cocktail préféré à base de tequila ?

J’hésite entre la Paloma et la Tommy’s Margarita. Pour l’été, la Paloma car c’est rafraîchissant, et la tequila est bien mise en valeur. La Tommy’s margarita le reste du temps, car c’est l’ADN de mon cocktail. C’est un cocktail créé autour de la tequila.

Comment te prépares-tu pour le concours Patrón Perfectionists ?

Je fais des listes tout le temps, partout. Un million de listes. Beaucoup d’organisation. C’est la chose primordiale.

Quelle est l’inspiration derrière ton cocktail ?

L’ADN c’est une Tommy’s Margarita. C’est un cocktail que j’ai voulu créer bien évidemment pour mettre en avant Patrón. J’ai voulu créer un univers qui rende hommage aux artisans qui créés Patron. En faisant quelque chose de très artisanal. De très naturel quasiment. Ce n’est que des plantes, des aromates pour créer un profil aromatique assez complexe, sans masquer la tequila qui est l’élément central du cocktail. J’ai fait quelque chose qui me ressemble basé sur mon univers, mes origines. Donc, il y a du Maroc, de la France, et du Mexique. Ce sont mes racines, comme le nom de mon cocktail !

Quel est le meilleur moment / lieu pour déguster ton cocktail ?

Tu peux le boire tout le temps : du petit déjeuner, en passant par le goûter, et jusqu’à l’apéritif, voir le dîner. Tant que tu passes un bon moment, c’est un cocktail rafraichissant, complexe sans être lourd.  

En quoi te considères-tu derrière le bar comme une « Perfectionist » ?

Le sens du détail tout le temps : dans ma vie de tous les jours, et aussi derrière le bar. Car qu’est-ce qui va rendre quelque chose de complexe, d’intéressant, et qui va laisser un bon souvenir ? Ce sont les tout petits détails. Si on les néglige, autant ne pas le faire. Et pour moi, la Patrón Perfectionists c’est ça. Créer tout un univers et pas juste un bon cocktail.

Melissa Coutant Café Moderne Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *