Si la tequila (et son cocktail phare le paloma) déferle actuellement sur le marché européen auprès du grand public, il existe une guerre qui se joue dans un monde bien plus feutré. Celui des palaces, night et autres beach clubs : la bataille des tequilas ultra premium. Des bouteilles aux formes souvent extravagantes et arty, dont le prix d’achat dépasse aisément plusieurs centaines d’euros (voir milliers pour certaines). Focus aujourd’hui sur l’une d’entre elles : la tequila KOMOS.

Komos : des parallèles avec le monde viticole

À la création de Komos, on retrouve Richard Betts, ancien maître sommelier tombé amoureux de la tequila lors d’un voyage au Mexique et qui a souhaité mettre son expertise au service de ce spiritueux. Son souhait créer une tequila luxueuse et sophistiquée bénéficiant d’une double ascendance : le Mexique, berceau de la tequila et la France, patrie du vin. Même si Komos n’est pas la première tequila à être vieillie en fût de vin (Bordeos de Patrón par exemple), c’est l’une des premières marques à en exploiter le potentiel sur toute sa gamme.

L’étape du vieillissement différencie Komos. Richard Betts a constitué une collection exceptionnelle de fûts de chêne français ayant contenu de prestigieux vins blancs et rouges. D’anciens fûts de chêne américain utilisés pour élever du bourbon complètent le dispositif et permettant de proposer trois références : Añejo Cristalino, reposado Rosa, et Extra Añejo !

Trois références Komos Tequila dans des flacons en céramique

Les trois références Komos disponibles sont proposées dans un écrin de céramique émaillée fait à la main, symbole du savoir-faire des artisans d’art mexicains aux inspirations mexicaines et méditerranéennes.

Toutes les fibres issues de l’agave sont récupérées et transformées en matériaux de construction. La vinasse obtenue après distillation est malaxée avec les résidus de fibres d’agave formant des briques. Ces briques sont ensuite fournies gratuitement aux communautés locales qui les utilisent pour bâtir des maisons et des infrastructures.

Tequila Komos Añejo Cristalino (40 %)
La tequila blanco est vieillie en fût de chêne français ayant accueilli autrefois du vin blanc. L’Anejo est ensuite filtrée au charbon actif pour éliminer toutes les impuretés avant d’être aérée (inspiration oenologique) pour lui apporter de la rondeur et lui donner une impression de douceur en bouche.

PVC : 219 €

Tequila Komos, Reposado Rosa (40 %)
La tequila blanco est vieillie 65 jours en fût de chêne français ayant contenu du vin rouge. Un élevage qui lui confère une couleur rose qui n’est pas sans rappeler les rosés français. La Reposado Rosa est également aérée avant d’être mise en bouteilles.

PVC: 159 €

Tequila Komos, Extra Añejo (40 %)
Un assemblage entre deux tequilas vieillies chacune pendant trois ans. L’une l’a été en fût de chêne français ayant accueilli du vin blanc, l’autre en fût de chêne américain utilisé auparavant pour le vieillissement d’un whiskey.

PVC: 599 €

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !