BAR CONVENT … BROOKLYN !

Bar Convent Brooklyn

Fort de 20 années passées à étudier les liquides et les humains derrière et devant le bar en France et à l’étranger, le Dr 3810 était, est et restera un passionné de l’industrie du Bar et de ses acteurs quels qu’ils soient.
Sa vision objective, parfois avec de la hauteur, parfois engagée, lui permet de couvrir un large panel d’activités, d’évènements, de personnages  et de produits pour Georges de temps à autre quand le sujet lui donne, dit-il, matière à réflexion, réaction voir débat.
Voici donc quelques-unes des premières prescriptions du Dr à lire, et ce, sans posologie particulière.

Après 7 petites heures d’avion délicieuses… nous voici au cœur de la version US de l’illustre salon allemand BCB !

Pour sa seconde édition US en bordure de la grosse pomme (Brooklyn) nos amis allemands on mit le paquet !

Édition plus timide l’année passée, nous voici cette fois dans un show digne de celui de Berlin :

  • 3 halls bondés 
  • 5 scènes de conférences et dégustations 
  • Des centaines de marques 
  • Pléthore d’événements
  • Quelques milliers de personnes ….  

L’année passée, on s’est tous dit que la timidité du salon n’était en réalité que prise de température du potentiel déguisée, on a eu raison : des espaces marqués soignées, un site internet clair, une application hyper performante: des conférences pertinentes et variées, des barbus, des tatouages, des humains passionnés, des innovations’, des bisous partout : un vrai salon de notre l’industrie comme on les aime.

Notez également = un wifi efficace et performant dans tous les recoins.

Parmi les très différentes choses à voir, boire, et écouter, certaines d’entre elles ont retenu mon attention : (le monsieur parle de certaines conférences)

Should Pop up Pop off ?

&

Engage – Activisme and the Bar Community

(dont nous parlerons dans un prochain article)

Deux conférences différentes, mais tout autant intéressantes que je vais vous « Franciser » « a bit » pour plus de compréhension.

Should Pop up Pop off = doit on arrêter de faire des pop-up bars ?

Plus précisément, Philip Duff (Liquid Solution), Jillian Vose (Dead Rabbit) et Eben Freeman (un mec super calé sur plein de trucs) traitent ici du sujet et de la différence entre les Guest Bartending. et les Pop Up, leurs définitions, leurs intérêts, leurs risques, leurs bénéfices, leurs images, etc …

En effet dans l’univers du Bar et des Spiritueux, nos amis mélangeurs de l’extrême s’adonnent fréquemment à ce genre de pratique.

GUEST BARTENDING :

Le temps d’une soirée, d’un service, de quelques heures, un Bar invite un Bartender d’un autre établissement à prendre le contrôle de son comptoir, avec une carte sur mesure que l’invité aura pris soin de réaliser  avec quelques une de ses créations savantes, permettant ainsi à l’hôte de faire bénéficier ses clients d’un autre savoir-faire et en même temps prendre une petite soirée de repos, se concentrer ainsi sur l’accueil de ses clients et voir son établissement d’un autre œil. (Longue phrase de définition j’en consens, j’en rajoute un bout du coup). Ces mises en place de GUEST SHIFTS peuvent être de toutes origines : L’invité, l’Hôte, une marque, etc …

POP UP :

Là c’est la guerre, on fout tout le monde dehors … pas uniquement un Bartender, mais toute la brigade de Bar, voire parfois même de salle et de cuisine, tous les menus allant même jusqu’au nom du Bar !!!!  Une folie comme disent les jeunes : Le temps d’un soir, d’un week-end voir de quelques jours, votre établissement préféré accueil un autre concept qu’il apprécie particulièrement et qu’il souhaite vous faire découvrir à votre tour. 

« Les premiers POP UP et GUEST dans notre industrie auraient débuté en 1851, au Crystal Palace de Londres et où l’on pouvait pour la première fois admirer avec les yeux et les lèvres, des mets et boissons venus des 4 coins du globe réalisé par des Grands Chefs reconnus invités spécialement pour l’occasion. »

« C’est en 1924 que la maison MYER’s invite des Bartenders à réaliser près de 4000 cocktails au WEST INDIES PAVILLON lors de la « British Empire Exhibition » de Londres. » nous confie Philip Duff.

Deux concepts qui, vous me direz, semble super sympas, mais quel est l’intérêt ? 

Nos speakers en font alors une explication claire avec laquelle je suis assez alignée : 

Plusieurs raisons peuvent motiver nos amis de la légion liquide …

– Opportunités financières : surfer sur un moment clé du calendrier comme Noël / MIRACLE by Nico de Soto

– Tester un Concept : faire un check rapide de son idée avant déploiement et ouverture dans le dur / Schofield’s Bar

– Créer et/ou maintenir l’intérêt des médias / Two Schmucks

– Activation de marque & partenariat / à peu près tous les Bars

Ces deux activités assez courantes peuvent être donc faites pour des raisons d’image, de besoins financiers ou bien même juste par passion et permettent au Bar tant une certaine remise en question qu’une opportunité de développement réelle.

Chers amis du Bar retenez alors le résumé de ces 37 jolies pages PowerPoint habillement présentées par nos Speakers : 

EN TANT QUE BARTENDER DU VOYAGE (Guest)

– Les douanes vous ont confisqué vos poches de préparation sous vide : que faites-vous ?

– Bagages perdus et matériel abîmé voir hors d’usage, comment faites-vous ?

– Vol annulé voir raté (dur shift la veille)

– Non la station n’est pas la vôtre, le citron n’est pas le même, mais saurez-vous vous en sortir ? (Tadaaaaaa !)

EN TANT QUE TERRE D’ACCUEIL (Hosted Bar)

– Est-ce vous qui les avez trouvés ou est-ce une marque ?

– Vos clients le veulent ou c’est vous qui l’imposez ?

– Sont-ils meilleurs que vous et qu’est-ce que cela signifie ?

– Que se passera-t-il s’ils sont nuls ? Comment cela va vous impacter ?

La dernière, je vous la laisse aimablement en VO : 

– Batch & Run or Watch your P&L ? ( www.deepl.com pour ceux qui ont séché les cours d’anglais au profit d’un bon vieux baby-foot)

Voici donc une bonne raison Ô toi consommateur de cocktails de continuer ta quête du breuvage parfait et à toi Bartenders du voyage de renouveler ton passeport et de continuer à nous ramener de belles surprises.

Dans tous les cas, ce sont de belles opportunités et soirées en perspectives pour vos yeux et vos papilles alors à vos agendas !

Dr 3810 pour « ForGeorges »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *