Une bouteille de vin écologique sans verre

Bouteille en Lin

Une bouteille de vin écologique nouvelle génération. Une nouvelle innovation vient de voir le jour en France, dans la région de Toulouse : Green Gen Technologies est une start-up qui a mis au point ce qui pourrait devenir à terme le futur de la bouteille de vin !

Une bouteille de vin écologique sans verre

Même si les bouteilles de vin en verre sont loin d’être le plus gros problème écologique de ce siècle, la start-up Green Gen s’est penché sur la question pour proposer une alternative plus vertueuse pour l’environnement. Et on peut être chauvin, car pour une fois, l’innovation ne vient pas d’un pays scandinave, mais de France !

Leur concept : après 4 ans de recherche, James de Roany, l’inventeur, et Séverine Laurent, son associée, ont produit une bouteille produite à partir de végétaux, qui ne contient ni verre ni plastique, et qui est biodégradable. Son secret : n’être composée que de fibre de lin et de résine de pin. Oui, vous avez bien lu, du lin, la même matière que votre chemise d’été !

Pour l’adapter aux contraintes si spécifiques de la forme d’une bouteille, ils ont tout de même dû faire appel à une entreprise suédoise, leader et pionnier du tissage cylindrique de fibre végétale.

Bouteille de vin écologique sans verre

Ok mais le verre c’est déjà écologique non ?

En effet le verre est loin d’être la matière la plus nocive pour l’environnement : on le recycle déjà et en se décomposant sur des dizaines d’années, il reprend même la forme de sable. Mais la bouteille en verre à plusieurs inconvénients majeure : son poids (qui nécessite donc plus de CO2 quand il faut déplacer une palette de bouteilles de vin en verre). Et l’autre problème du verre est sa grande fragilité face aux chocs.

Deux problèmes en partie résolus par la solution développée par Green Gen : un bilan carbone proche de zéro pour sa fabrication. Un poids bien plus léger qu’une bouteille en verre. Et une fabrication bio sourcée…. mais seulement à 89 %. Un film plastique est présent pour protéger le contenu de la bouteille. Dommage, car avec ce film plastique, l’intérêt écologique est limité. Mais la firme travaille sur son remplacement par de plastique créé à partir de maïs.

En tout cas des débuts prometteurs, car la start-up a déjà levé 750 000 euros pour créer la ligne de fabrication et ambitionne les 1 500 000 bouteilles dans le monde en 2019.

Plusieurs questions se posent : est-ce que le consommateur est prêt à acheter du vin dans une bouteille opaque ? Est-ce que la sensation de prise en main, qui est le premier contact avec le produit, va modifier ou perturber les sensations de dégustation qui vont suivre ? Plein de questions que l’on a hâte de confronter à des tests.

 

 

bouteille de vin écologique

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *