SKØLL SPOT  – Le Palazzo – Paris

SKØLL BAR PALAZZO

Il y a des lieux à quelques pas de chez nous que l’on ne connait pas. Aujourd’hui Georges a revêtu son costume d’explorateur urbain pour vous trouver un lieu trop cool : le Palazzo à Paris. Un bar éphémère, niché à quelques pas du bois de Vincennes, qui squatte tout l’été la terrasse du Musée national de l’histoire de l’immigration.

Le Palazzo, l’endroit le plus unknown de Paris pour déguster Skøll

Aménager le devant d’un musée parisien pour en faire un lieu cool ? Il fallait un esprit sacrément créatif pour se lancer dans ce défi. Ce qu’a relevé avec brio la propriétaire du Palazzo. À peine la petite allée montée, on se retrouve dans un univers dédié au cool et au fun : des DJ pour enflammer le dancefloor, des cours de Yoga pour se remettre en forme après une longue soirée à danser.

Et tout simplement, un endroit où l’on a envie de chiller sur les chaises longues. D’ailleurs la marque Skøll ne s’est pas trompée et y a investi le lieu : en plus d’être disponible au bar, des espaces de détentes aux couleurs de la marque sont présents pour chiller. De quoi déguster votre Skøll avec des amis, dans un cadre tendance, à quelques pas de l’air pur du bois de Vincennes. Quoi demander de plus ?

Vous en avez marre de la chaleur et vous voulez passer un bon été parisien ? Alors vous foncez au Palazzo, vous prenez une Skøll bien fraiche au bar, vous l’accompagner d’un hot dog vendu sur place, vous vous posez dans un transat, et vous attendez le coucher de soleil au son des DJ. Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, Georges a rencontré Romain Foussier, mixologue au Palazza pour nous parler du lieu, de Skøll et de son parcours !

Skøll - bar Palazzo Paris

L’interview de Romain Fouassier, mixologue au Palazza

– Peux-tu nous parler de ton parcours ?

Je viens du 12e arrondissement, donc pas très loin d’ici. J’avais l’habitude de venir là l’année dernière en tant que consommateur, donc quand j’ai vu qu’ils cherchaient du monde au bar, j’ai foncé direct. À la base je suis comédien. Mais ce métier me permet de combiner les deux en parallèle. D’ailleurs être comédien, c’est hyper utile quand t’es barman pour leur faire passer un bon moment dans un court laps de temps, 10 minutes ou une soirée, avec des gens que tu n’es pas sur de revoir. Mais tu vas faire ton maximum pour les faire revenir ! J’ai vraiment envie que les gens profitent quand ils viennent au bar !

– Qu’est-ce qui a provoqué cette vocation de barman ?

J’ai toujours eu des parents qui m’ont élevé dans la culture de la bonne bouffe, et du bon alcool, avec un grand père bourguignon qui était grand chevalier du Tastevin. Donc quand on était petit on nous apprenait à déguster le vin rouge. Et c’est venu ensuite de façon assez naturelle. J’aime bien cuisiner, faire des mélanges, et c’est pareil avec l’alcool où l’on peut obtenir des choses originales. C’est mon esprit explorateur !

– Comment as-tu appris le métier de barman ?

Je l’ai appris sur le tard avec une amie qui travaille ici qui s’appelle Axelle . Elle était barman avant moi, elle m’a expliqué quelques astuces et après je me suis lancé. Il faut y aller et après tu vois, à force de faire tu comprends.

Skøll - bar Palazzo Paris

– Tu prononces « skeull » ou « Skøll » ?

J’ai toujours prononcé Skøll, ce n’est pas comme ça qu’il faut dire ?

– Comment décrirais-tu Skøll ?

Rafraichissante et fruitée. La bière qui passe vraiment bien l’été. Et ça me rappelle des souvenirs. Avec mon meilleur pote qui vit maintenant en Australie, on se prenait des soirées à boire des Skøll ensemble. D’ailleurs il rentre la semaine prochaine, donc je pense qu’on va reprendre ce rituel !

  As-tu déjà testé Skøll dans un cocktail ?

Je n’ai jamais essayé, mais il y a un truc sympa à essayer. Je vais me pencher dessus ! Il y a une vraie demande des consommateurs pour Skøll car justement c’est à mi-chemin entre une bière et un cocktail !

– Quel conseil donnerais-tu aux consommateurs pour consommer une Skøll dans les meilleures conditions ?

Être à une belle terrasse parisienne, ou t’es tranquillement posé avec un fond musical chill, mais avec une touche d’effervescence quand même, surtout qu’au mois d’aout Paris est calme, donc c’est le meilleur moment !

Skøll - bar Palazzo Paris

– Avec quelle musique comme fond sonore ?

Pour accompagner ma Skøll, j’ai envie d’un son qui vient du nord, il y a des groupes norvégiens ou finlandais assez cool qui pourraient bien marcher, je pense.

– Présente-nous où tu travailles actuellement ?

Le Palazzo est une terrasse éphémère qui a ouvert l’année dernière, suite à un appel à projets de la Mairie de Paris. On a un lieu vraiment sympa, et cette année le lieu a grossi avec plus de salons, une grande scène pour la musique. Cette année également on passe les matchs de la Coupe du Monde, mais aussi des événements qui sont couplés avec le musée. Par exemple en ce moment, il y a une exposition tzigane au musée, et ici on a eu beaucoup de concerts de musique tzigane. On est ouvert tout l’été et on ferme le 7 octobre.

Qu’est-ce qui fait de cet endroit un endroit exceptionnel à tes yeux ?

Il faut absolument venir ici pour les barmen (rires). Plus sérieusement, c’est un endroit qui est original, car c’est le genre de choses que l’on voit plus souvent dans les quartiers hypes, donc c’est cool d’avoir ce genre de lieu ici dans le 12e. C’est un endroit familial, on sent que les gens sont détendus avec une ambiance comme à la maison. Il y a de tout : des enfants, des adultes, des jeunes, en fonction de la période de la journée et de la programmation ça change.

Ça amène aussi des gens qui sortent du musée et qui n’auraient pas eu l’idée de venir spécialement, mais qui nous demande après si on sera là l’an prochain.

En plus la proximité du bois de Vincennes nous apporte énormément de fraicheur, donc dès le soleil se couche, il n’y a pas beaucoup de circulation, c’est assez calme et ça fait du bien.

Skøll - bar Palazzo Paris

– Une anecdote croustillante / une chose exceptionnelle qui te soit déjà arrivée quand tu étais derrière le bar ?

Dans un ancien établissement, j’ai vu des touristes, des mémés espagnoles qui se sentaient tellement bien, qu’elles ont pris le contrôle du lieu : elles ont remplacé les serveurs, allaient chercher leur plat, etc.

Skøll - bar Palazzo Paris – Un bon remède anti-gueule de bois à nous dévoiler ?

Honnêtement le citron, en citronnade. Un litre de citronnade et ça repart !

Skøll - bar Palazzo Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *