Secha de la Silva, une innovation dans le rayon Rhum. Certaines entreprises préfèrent racheter des marques déjà établies. William’s Grant and Sons préfère les créer de toute pièce et les rendre iconiques en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Il suffit de voir le succès de sa marque de gin Hendrick’s en seulement quelques années. Ils remettent ça cette année, mais cette fois avec une boisson spiritueuse à base de rhum et un angle tout aussi surprenant qu’intéressant !

Secha de la Silva : l’union de trois trésors du Guatemala réunis

Pour comprendre Secha de la Silva, il faut plonger dans la nature luxuriante du Guatemala d’où viennent les matières premières de cette eau-de-vie à base de canne à sucre. Imaginez de vastes jungles tropicales à perte de vue. Mais aussi 37 volcans qui rendent la terre environnante plus fertile qu’ailleurs. C’est au pied d’un de ses volcans, que Secha de la Silva récolte la canne à sucre guatémaltèque lorsque celle-ci arrive à maturité, au bout de 12 mois. 

Secha de la Silva, c’est bien sûr une histoire de rhum. Mais au lieu de proposer un énième rhum sur nos étagères, la marque opte pour l’originalité : l’infusion de café et de fèves de cacao viennent embellir le produit. Car oui, le Guatelamala est bien sûr connu pour son rhum, mais ce pays sept fois plus petit que la France est également connu pour la qualité de son café et de ses fèves de cacao ! 

Secha de la Silva : la récolte de la jungle

Les fèves de cacao ont une histoire très particulière au Guatemala. Le cacao était considéré comme le nectar des dieux pour les Mayas et seuls les nobles y avaient accès. Les fèves de cacao du Guatemala sont très recherchées pour leur puissance aromatique, associée à une amertume plus faible que d’autres types de cacao.

Le Guatemala propose également un café qui a la réputation d’être l’un des meilleurs d’Amérique central. Peut-être même le meilleur d’après les puristes. Il est récolté manuellement de Novembre à Décembre et se caractérise par une fabuleuse rondeur en bouche, associée à une belle acidité et des notes d’agrumes, de noix et de fruit !

Pour parfaire Secha de la Silva, il y a enfin un rhum de qualité. Celui-ci est distillé en alambic à colonnes, puis mis à vieillir plusieurs année en fût de chêne neuf, sous climat tropical, lui permettant un vieillissement « accéléré » comparativement à un vieillissement équivalent sous climat continental ! 

La technique de la macération pour garder le maximum d’arômes.

Une fois la maturation arrivée à son terme, les fûts de rhum prennent la direction de l’Écosse, à Girvan plus précisément, pour 6 mois de vieillissement supplémentaires sous climat continental cette fois. C’est ici qu’est effectuée l’opération maîtresse qui donnera sa palette aromatique finale et complexe à Secha de La Silva : l’étape de la macération à froid ! C’est pendant cette étape (à ne pas confondre avec l’infusion) que les arômes les plus fins et les plus gourmands du café et des fèves de cacao vont se mélanger au rhum pendant 48 heures.

La dégustation de Secha de la Silva

Secha de la Silva propose un produit vraiment intéressant : rond et accessible pour ceux qui souhaitent s’initier au rhum. Sans rebuter les aficionados du rhum qui y découvriront un produit complémentaire, avec de puissantes notes de cacao qui laissent place à une belle tonicité apportée par le café. 

Secha de la Silva est un produit qui se travaille également très bien en cocktail. Il permet même de varier les plaisirs en s’adaptant parfaitement pour concevoir des cocktails gourmands, tout aussi bien que des cocktails plus secs ! Une polyvalence qui joue en sa faveur et qui lui permet de se faire une belle place dans vos bars.

Une idée cocktail pour tester Secha de la Silva : le Daïquiri version Secha de la Silva

60 ml de Secha de la Silva
25 ml jus de citron vert frais
20 ml de sirop de sucre de canne
1 rondelle de citron vert déshydratée

Ajouter les ingrédients et la glace dans un shaker. Insérer le citron pressé avec la peau pour libérer les huiles. Shaker et double filtrer dans un verre puis décorer d’une rondelle de citron déshydratée.

Secha de la Silva
40°.
Prix de vente recommandé 44 €,
Disponible en caviste et CHR

La recette de Chris : Secha Banana

45ml Secha de la Silva
20ml Velvet falernum
20ml Jus de citron vert frais
Top de Bière brassée à la banane

Garnish: tête de menthe

Verrerie: high ball
Glace: clear ice 🧊

Méthode: shaker et double filtrer dans un verre high ball contenant un cube de glace pure. Compléter avec un top de bière brassée à la banane.

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer