La période de confinement a été une période difficile à gérer pour tous. Bacardi Martini France a décidé d’être acteur et a lancé une initiative solidaire et originale. Nommée “#RaiseYourSpirits“, cette initiative a consisté à demander à 62 bartenders de créer des recettes cocktails en vidéo, facilement réalisables par les consommateurs et amateurs de cocktails, confinés chez eux également.

VOIR LES VIDEOS #RAISEYOURSPIRITS

Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de 6 bartenders qui ont participé à l’opération #RaiseYourSpirits pour recueillir leurs impressions.

#RaiseYourSpirits, une initiative qui a permis de garder le cap !

Pour la majorité des bartenders, le premier confinement a été une expérience délicate à gérer. “On a été coupé de notre petit monde où l’on voyait 300, à 400 personnes chaque semaine, à zéro. Littéralement du jour au lendemain“, nous explique François. 

Travailler sur la vente à emporter, se reposer, approfondir des connaissances. Chacun en a profité pour mettre à profit ce temps. “Mais le côté relationnel et social était dur à gérer “, nous exprime Jeremy. 

Une nouvelle expérience digitale.

Même si ce sont des bartenders aguerris derrière leur comptoir, l’expérience de se filmer en faisant des cocktails a été une nouveauté pour la majorité. Et peu auraient tenté l’expérience du virtuel sans l’initiative #RaiseYourSpirits. Une expérience qui leur a permis d’ajouter une corde à leur arc et de s’improviser vidéo Maker “J’ai démonté tout l’appart pour monter un studio vidéo à la maison !” nous décrit en rigolant Davide.

Pour d’autres, l’expérience fut plus simple, car ils l’avaient déjà fait, mais dans un cadre amateur. Ou même comme François, qui anime chaque semaine des masterclass physiques dans son établissement. 

Pour tous, une initiative digitale vue d’un très bon oeil : “Cela permet de mettre notre savoir-faire au premier plan, et de garder une pâte dans le métier“, ajoute Enzo !

Une grande motivation pour participer.

Une grande motivation pour participer à cette initiative qui se nourrit de diverses sources. Pour Barbara, c’est l’aspect caritatif qui l’a poussée à participer. L’argent reçu en échange de la création de contenu lui a permis de soutenir des associations qui viennent en aide aux jeunes mamans. Pour d’autres, c’est l’aspect communautaire de #RaiseYourSpirits qui a été important. Mais aussi, la possibilité de se soustraire d’un quotidien un peu gris pendant le confinement “J’étais toute la journée dans l’administratif à gérer les demandes d’aides. Cette opération m’a permis de remettre les mains dans le cocktail, et ça fait du bien de repenser à notre métier de coeur“, précise François. 

L’aboutissement d’une stratégie qui consiste à être au plus près des bartenders, sur l’ensemble du territoire : “Je travaillais déjà avec ST-GERMAIN au bar, ce sont des copains avant d’être des commerçants” nous précise Enzo. 

Bacardi Martini France, au plus près des bartenders.

On a coutume de dire que c’est dans les moments difficiles que l’on aperçoit qui sont ses soutiens. Les bartenders interrogés ne manquent pas d’approbations sur Bacardi Martini France et l’initiative #RaiseYourSpirits :

Davide : “Bacardi Martini France a bien compris la situation de l’industrie dans ces moments difficiles. En proposant ce projet, ils nous ont redonné de la motivation, et je me suis beaucoup rapproché de leur marque SANTA TERESA 1796“.

Enzo : “Je me sens proche de cette boîte. Ils arrivent à apporter plus de dynamisme et de joie par rapport aux autres marques concurrentes. Au-delà de vendre des bouteilles, ils s’intéressent à l’humain, en appelant parfois pour simplement prendre des nouvelles, et ça fait toujours plaisir.

Lucas : “Ils sont derrière nous et ça fait plaisir. Ils sont sur le terrain, pas seulement pour vendre des bouteilles, mais aussi pour soutenir les barmen, les comprendre dans leurs démarches. Ils viennent souvent dans les établissements, dans nos bars pour passer de bons moments tout simplement comme si c’était des clients classiques“.

Barbara : “Je trouve que c’est une grande entreprise qui reste très familiale. Ils sont toujours proches et intimes avec leurs partenaires de travail. Ils s’intéressent à nos exigences. Même après la période du confinement, ils m’ont aidé dans mes projets de cocktails à emporter“.

François : “Ce sont au jour le jour de vrais partenaires. Des gens engagés qui respectent leur parole. Ils sont toujours moteurs pour faire progresser le monde du cocktail, ou nous faire progresser. Ils sont dans le challenge, dans la réflexion, dans la problématique barman.

Jeremy : “C’est une marque avec laquelle j’ai l’habitude de travailler depuis mes débuts dans le métier. J’ai une image de cette marque qui est très positive, parce qu’ils font beaucoup pour mettre en avant et valoriser notre métier. L’aspect commercial, c’est une chose, mais après il y a les valeurs humaines très importantes. Je réalise, lors de chaque événement, à quel point ils gèrent bien leur travail, toujours très bien organisés, dans le partage. Ils font partie des tops marques au niveau du métier, mais en restant très familial, avec des gens très présents auprès des bartenders et un très bon choix pour choisir leurs brands ambassadeurs !

Vous pouvez découvrir toutes les vidéos #RAISEYOURSPIRITS ici .

*soyez optimistes

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
leo. Donec Nullam Aliquam neque. elementum tristique risus. libero. id velit, sit
176 Partages
Partagez176
Tweetez
Partagez
Enregistrer