Un coffret teinté d’un vert profond, orné d’un “18 years” doré : Jameson renoue avec son histoire, et celle de l’âge d’or du whiskey irlandais. 

L’âge d’or du whiskey irlandais

L’histoire de Jameson est intrinsèquement liée à celle, tumultueuse, du whiskey irlandais. Sa création remonte à 1780, date à laquelle John Jameson, un entrepreneur dublinois, décide de lancer sa propre production de whiskey à base d’orge malté et non malté. 

Un siècle plus tard, la distillerie de Bow Street est une véritable ville dans la ville. Elle s’étend sur près de 2 hectares en plein centre-ville de Dublin. Des centaines d’ouvriers, de tonneliers, de menuisiers, de forgerons, de peintres, et des tailleurs de pierre s’agitent dans cette fourmilière géante. 

Avec la sortie de Jameson 18 ans, la marque de whiskey a souhaité faire écho à cet âge d’or du whiskey irlandais en sortant un produit unique! 

Jameson 18 ans : Un whiskey premium 

Jameson 18 ans est un whiskey premium, déjà, de par le style de la bouteille travaillé et vintage, non sans rappeler certains verres Old Fashioned avec ses dix huit facettes. La bouteille est trapue mais aussi transparente ce qui permet d’observer le liquide qui se trouve à l’intérieur et ses reflets. 

Jameson 18 ans est unique en termes de qualité et de caractère au sein de la gamme : c’est un équilibre subtil entre la douceur caractéristique de Jameson et la puissance d’un whiskey non-filtré à froid et embouteillé à 46% vol.

Cet assemblage repose sur l’équilibre subtil de 3 distillats (pot still & grain whiskey soigneusement sélectionnés), vieillis pendant un minimum de 18 années dans des fûts choisis individuellement par Billy Leighton, le maître assembleur de la marque.

L’assemblage de ces distillats passe les 6 derniers mois avant embouteillage dans des fûts américains de premier remplissage.

“ Cette dernière étape confère une touche supplémentaire de complexité et de douceur, un whiskey profond et aromatique, avec de riches notes de toffee, de vanille et de bois toasté.”

Kevin O’Gorman (maître distillateur) & Billy Leighton (maître assembleur). 

Vous l’aurez compris, ce Jameson 18 ans est très rare puisqu’il ne représente que 0,1% de la production totale de Jameson, et seulement 600 bouteilles pour le marché français cette première année. 

Les notes de dégustation de Jameson 18 ans 

Le nez est très expressif avec des notes florales, boisées, mais également de toffee. En bouche, le style irlandais caractéristique très doux au palais se manifeste, avant de dévoiler des strates de complexité : des notes de cuir, de vanille, et de sherry s’entremêlent. Est également perceptible l’influence de l’assemblage de 3 distillats de Pot Still et grain whiskey vieillis pendant 18 années en fûts de chêne américain (ex-Bourbon) et européen (ex-Sherry) avant d’être assemblé et de passer les 6 derniers mois avant embouteillage dans des fûts américains de premier remplissage. Cette étape apporte une puissance aromatique qui vient contrebalancer la douceur typiquement irlandaise de l’ensemble. 

La finale est discrète mais persistante et équilibrée, avec toujours des notes boisées, épicées et de toffee. 

Ce Jameson 18 ans est une bouteille qui rappelle l’âge d’or du whiskey irlandais d’autrefois. 

Jameson 18 ans 

Disponible chez les cavistes. 

Prix Marketing Conseillé : 180 Euros 

Article écrit en collaboration avec Pernod Ricard France 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !