Highland Park Full Volume

Highland Park Full Volume

Décidément, alcool et musique sont la grande tendance de l’année. Après la “carte cocktail musicale” de Café Moderne, on change de registre pour parler whisky, mais avec une combinaison musicale. Un mélange détonnant et étonnant… On vous explique tout !

Highland Park Full Volume : la musique comme point d’ancrage

Musique et spiritueux ont souvent été associés au cours des décennies passées. Highland Park a décidé de passer la vitesse supérieure avec Full Volume. Le principe ? Associé un maitre-assembleur avec un producteur de musique afin d’expliquer comme on créé l’équilibre, et pas uniquement pour un bled whisky, mais également dans le cas d’un single malt. Il est bon de rappeler qu’un single malt, n’est pas le résultat d’un seul tonneau (dans ce cas, c’est un single cask), mais du résultat d’une seule distillerie.

Dans le cas de ce whisky Highland Park Full Volume, le maitre assembleur a joué sur 481 fûts, tous des fûts de bourbon de premier remplissage (forcément la vanille tient une place centrale à la dégustation). Ensuite il a joué avec des fûts de 200 litres, mais aussi des fûts de type Hogsheads de 250 litres remplis d’eaux de vie distillées en 1999, et embouteillées en 2017.

Full Volume car on s’en prend plein les sens !

À la dégustation, on a l’agréable surprise de voir les arômes de vanille se faire challenger par de légers arômes de tourbes, mais surtout par des arômes de fruits (mangue, ananas, agrumes) qui viennent équilibrer l’ensemble pour ce whisky titrant à 47,2% vol. On aurait pu s’attendre à un whisky brut de fût pour que le nom “full volume” porte complètement son nom, mais encore une fois, tout est une histoire d’équilibre. Et surtout ce whisky a l’avantage d’être accessible au plus grand nombre.

Pour parfaire la dégustation, une chanson a été spécialisée conçue pour accompagner ce whisky

Puisque Highland Park sont des puristes, ils ont décidé de pousser l’expérience jusqu’à créer une chanson spécialement pour cela. On vous laisse découvrir la vidéo.

Un seul regret : le packaging. Pour un whisky à presque 100 euros, le coffret en forme d’ampli est-il nécessaire ? Même si on apprécie le clin d’oeil “Up to eleven” sur le coffret, référence au film “This Is Spinal Tap” et tombée dans la culture populaire anglo-saxonne. Heureusement,a bouteille entièrement noire est du plus bel effet, donc on ne gardera que l’essentiel !

Disponible chez les cavistes
Prix de vente : 96 Euros 

 

Highland Park Full Volume

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *