Après le whisky, et le gin, Suntory s’attaque à un nouvel alcool avec Haku : la vodka. Mais comme pour les autres références de la maison, en y imposant sa touche et son savoir-faire. Oubliez tout ce que vous savez de la vodka ! Suntory la revisite à la sauce japonaise avec, non de la pomme de terre, ou du blé, comme on la croise couramment dans nos étales. Mais en utilisant le riz comme ingrédient principal ! Puis filtrée sur du charbon de bambou !

Haku : vodka de riz japonaise

Son nom Haku fait d’ailleurs référence à sa matière première « Hakumai » (白米), un riz blanc japonais, qui est à l’origine du liquide. Une vodka qui nous emmène dans un voyage à travers le Japon. Première étape : Kagoshima (Kyushu). Une région réputée pour son savoir-faire dans l’élaboration d’alcool de riz. C’est ici que le riz blanc (hakumai) est fermenté avec du riz à koji. Le brassin obtenu est distillé dans des alambics pour obtenir de l’alcool de riz.

L’alcool ainsi obtenu est distillé une seconde fois au cours de deux procédés différents afin d’obtenir saveur et volume, avant d’être assemblé à Osaka, dans « l’atelier des liqueurs » de la Maison Suntory.

Sélection du riz pour Haku vodka

Une filtration sur lit de charbon de Bambou.

Ensuite, la vodka Haku passe par une étape de filtration sur charbon de bambou, une méthode exclusive dont la Maison Suntory est propriétaire. La filtration absorbe les impuretés présentes dans le distillat, éliminant ainsi tout ce qui pourrait nuire à son goût. Mais aussi, apporte une caractéristique en bouche avec un aspect doux et moelleux.

Haku Soda

Haku Soda cocktail

Puisque cette vodka Haku est légèrement sucrée, vous pouvez vous lancer dans un Haku Soda !

  • – 2 volumes de Haku Vodka
  • – 4 volumes d’eau gazeuse
  • – Verser la vodka Haku dans un verre Collins.
  • – Ajouter des glaçons. Verser doucement l’eau gazeuse.
  • – Garnir le verre d’un zeste de citron vert exprimé.

Vodka Haku
Disponible en réseau cavistes
Prix : 39€.

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

1 Comment

  1. Après le whisky de riz de la distillerie de Paris, la vodka de riz… pourquoi ne pas simplement acheter du shochu de riz ? (Kome Shochu…)… je me perds dans les subtilités…

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
ut diam tempus risus et, velit,
19 Partages
Partagez18
Tweetez
Partagez
Enregistrer1