Glen Grant 18 ans : la légèreté du Speyside

Glen Grant 18 ans

L’histoire d’amour entre Georges et Glen Grant a commencé, en toute simplicité, par un 10 ans. C’est déjà pas mal 10 ans nous direz vous. Mais chez Glen Grant c’est quasiment la base. Puis un entremetteur, Denis Malcom, master distiller de Glen Grant en personne, avait glissé à Georges un mot doux, ou plutôt un dessin, du procédé de distillation à Georges. Depuis Glen Grant occupe une place de choix dans dans le coeur de Georges, et comme toute histoire d’amour qui dure, il était temps de passer place aux choses sérieuses : Glen Grant 18 ans !

 

Glen Grant 18 ans

Glen Grant 18 ans : un vieux… tout jeune !

Il n’est pas rare de croiser des personnes qui parlent encore du 16 ans. Mais depuis 2016, c’est bien le 18 ans qui a pris sa place. Quand on voit que la plupart des distilleries écossaises revoient leur compte d’âge à la baisse (sans compter ceux qui les font tout simplement disparaitre…), Glen Grant a décidé de ne pas faire les choses comme tout le monde. Les mauvaises langues diront qu’ils font ça car “leur whisky ne se vendent pas”. C’est parlé bien vite, et oublier que Glen Grant se positionne en tête des ventes de Single Malt en Italie depuis une dizaine d’année, et dans les tops positions du marché du single malt Français. Car Glen Grant a un objectif avec ce 18 ans :  une véritable volonté de se différencier de ses voisins du Speyside, et de proposer des whiskies rares, en quantité limitée. Un choix qui peut paraitre risqué, mais qui lui permet de faire la différence dans ce milieu ultra concurrentiel du whisky made in Speyside écossais.

Glen Grant 18 ans : de la légèreté avant tout

Glen Grant 18 ans ne déroge pas à la règle de la maison : la légèreté comme mot d’ordre. L’emploi de purificateurs (déjà en fonctionnement à l’époque de la mise en route de la distillerie, à l’époque du major Grant) et d’alambics aux formes particulièrement allongées contribuent à créer un whisky résolument léger et complexe. On est tellement fier de ces purificateurs qu’on les met en illustration dès l’intérieur du coffret !

Glen Grant 18 ans

La dégustation de Glen Grant 18 ans

Un whisky qui visuellement donne envie. Une belle robe or brillante, un nez pâtissier avec des notes de chocolat, de raisin sec et des touches de vanille. C’est gourmand, c’est long, mais c’est toujours dans la finesse ! D’ailleurs le degré d’alcool est de 43% vol. Pas de quoi vous arracher la langue et le gosier dès la première gorgée ! Et l’occasion de prouver qu’on peut faire des vieux whiskies, sans tomber obligatoirement dans la puissance…

Prix de vente : 120 euros.

 

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *