Audrey Eschemann : finale du concours Domaine de Canton

domaine de canton

Lorsqu’une barmaid part représenter la France, cocorico ForGeorges la soutient ! On vous raconte le recit d’Audrey Eschemann lors de la finale du concours Domaine de Canton.

Cette semaine se déroule la compétition annuelle organisée par la marque “Domaine de Canton” afin d’élire le Bartender de l’année 2014.

Pour représenter la France, la pétillante Audrey Eschemann a décroché sa place en finale grâce à son splendide cocktail “La Dame de Shanghai”.

Audrey Eschemann:
“J’ai tenté le concours “Domaine de Canton” avec mon cocktail “La dame de Shanghai” avec une idée un peu farfelue (comme beaucoup de mes créations d’ailleurs !)
Je l’ai composé de Domaine de Canton en base puis de Vodka Pyla en co-base avec une infusion minute de thé blanc de Chine. À tout ça, j’ajoute du blanc d’oeuf citronné.
Pour la présentation, je givre le verre au sucre noir et dépose un pétale de rose sur le bord.

Ce cocktail à une histoire, je voulais un cocktail masculin-féminin qui fasse penser à l’Asie, à la France et aux USA.
Je me suis tout de suite représentée une geisha à la peau pâle aux lèvres rouges et aux cheveux noirs .
L’image de la femme digne droite silencieuse et gracieuse.
“La dame de Shanghai” est un cocktail doux mais avec de la force. Il a une peau douce et laiteuse, le contour du verre en sucre noir rappelle les cheveux mais aussi les cercles noirs de la bouteille Domaine de Canton. Enfin le pétale de rose donne une dimension sensuelle et gourmande à ma création, comme les lèvres de la geisha.”

Audrey Escheman

Il est rare de rencontrer des personnes aussi passionnée dans sa vie. Ce feu, Audrey le possède.
La voir derrière un bar est une poésie. Elle allie la grâce et la force, le caractère qui bouillonne sous la douceur de ses gestes.
La voir préparer un cocktail est un ballet car son travail est précis, rythmé et tout simplement beaux.
Observez. Observez les clients qui, commande passée, se laisse emporter par le spectacle. Le temps s’arrête, la conversation reste en suspend.

Audrey Eschemann :
“Quand je crée un cocktail, je crée d’abord une histoire. J’écoute ce que me raconte les clients, je réfléchis à la meilleure façon de retranscrire ces histoires dans mon verre, puis je transpose les ingrédients.
Pour moi chaque personne est spéciale. Chaque personne mérite d’être écoutée, qu’on lui sourit… Le sourire voilà ce qui fait la richesse de mes cocktail
Je veux donner de l’amour et de la joie aux gens !”

Sa richesse intérieure, elle la tire de son parcours atypique bien loin de l’univers de la nuit.
Fille de cuisinier et de bouchère, elle a financé ses études d’art du spectacle à la Sorbonne Nouvelle en travaillant dans les pubs et les restaurants.

Audrey Eschemann “Mon truc, c’était l’écriture de pièces et la scénographie. J’ai toujours peint, dessiné, écrit, joué. Mes pièces étaient un mélange tragi-comique, d’art et de theatre.

En 2012, j’en ai eu assez. Mes amis m’ont offert une carte cadeau “Atelier des chefs” pour prendre un cours de cuisine. J’ai choisi cuisine/cocktail animé par Marc Battais (Bar’oof Cocktail Events). C’est à ce moment que j’ai su : je voulais faire la même chose.
Marc Battais m’a donné ma chance et m’a formé. J’ai acheté des livres, regardé des vidéos, je me suis entrainée des heures chez moi, seule à la maison. Le cocktail à pris une place primordiale dans ma vie.”

Après 6 mois d’expérience seulement, Marc Battais l’inscrit au concours Angostura. Audrey, novice, décroche la deuxième place du podium avec son cocktail “Morning Star Pepper”. Sa carrière débute.
Elle participe à de nombreux trophées de Bar tels que le Disaronno Mixing Star, le Side-car by Merlet et aujourd’hui, elle est la représentante française au Domaine du Canton.

Face à elle cette semaine, les redoutables Will Cox, jeune Bartender au Bon vivant à Edinburgh ou encore David Roth, à l’Empellon Taqueria de New-York, deux solides adversaires, reconnu à travers le monde pour leurs talents.

Audrey, que ta générosité te porte à la victoire !

Vous voulez suivre le déroulé du concours? ForGeorges vous délivre des informations en exclusivité ! Pour cela rendez-vous sur twitter à #bartenderoftheyear #cantonfinals et #onyroy sur Twitter !
Pssst… avant de partir.. Vous voulez l’un des secrets de ses cocktails ?

La recette du cocktail belle peau !

4cl de Wisky
2cl de citron jaune
1/4 avocat écraser
1,5cl d’aloe vera
1cl de miel
1 dash de vinaigre de noyau de mangue
Shaker
Strainer et servir

“Le Whisky sert de vaisseaux dilatateur pour permettre à l’aloe vera et à l’avocat d’hydrater la peau de l’intérieur. Le citron jaune detoxifie le foie, le miel adoucit et nourrit et le vinaigre de noyau de mangue donne un côté piquant et exotique très surprenant !
Une cocktail onctueux et nourrissant
Parfois si on associe les bonnes choses, on limite l’impact néfaste de l’alcool.
Et puis ca permet aux barmaids comme moi de garder le teint frais et lumineux dans ce monde d’oiseaux de nuits!”

Agnès.

 Copyright Photos Audrey Escheman, Thierry Roméro, et Benjamin Vingrief

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *