Shanghai Shake by Camus

Shanghai Shake by Camus

Shanghai Shake by Camus. Il ne s’agit ni d’une nouvelle technique pour shaker les cocktails, ni d’un nouvel établissement à la mode dans la métropole chinoise. Shanghai Shake, c’est le concours de barmen autour de la marque de cognac Camus.

Camus, la plus chinoise des maisons de Cognac

On peut être indépendant, concevoir du Cognac depuis 5 générations, être obnubilé par le terroir. Et pourtant, avoir les yeux rivés vers le futur. Ce ne sont clairement pas les Français qui tirent le marché du Cognac à la hausse. Heureusement deux gros marchés existent la Chine et les États-Unis. Et face aux mastodontes du secteur, tous rattachés à de grands groupes de spiritueux (Martell, Hennessy, Remy Martin, Courvoisier génèrent plus de 80% du chiffre d’affaires global), Camus doit faire preuve d’audace et de réactivité pour sortir son épingle du jeu.

Deux grands marchés continuent d’exister pour le Cognac : les États-Unis où la consommation en mode hip-hop / boîte de nuit et signe extérieur de réussite truste les ventes. Et la Chine où le Cognac est synonyme de richesse et de luxe à la française. La maison Camus a fait le pari de s’attaquer très tôt à l’Asie. Et il ne vaut mieux lésiner quand on s’attaque à l’Empire du Milieu. Cyril Camus s’est très vite installé physiquement dans ce pays aux opportunités immenses. Mais où tout était à découvrir, tout restait encore à faire. Un “Far East”, des temps modernes. Mais quelques années plus tard, le succès est au rendez-vous. La marque Camus est clairement identifiée comme marque de confiance et de qualité, et les ventes explosent : 1 bouteille de Cognac Camus vendu toutes les minutes en Chine. Et l’on ne parle pas de l’entrée de gamme de la maison, puisqu’on est à 300 euros en moyenne par panier.

Véritable vision ou coup de chance ? Peut-être un subtil mélange des deux, puisque Camus a fait du trèfle à quatre feuilles son emblème qui orne fièrement chacune de ses bouteilles. Un symbole qui est inspiré directement de la clé du Plessis, la propriété historique de la famille.

 

Cognac Camus

 

Et le Shanghai Shaker by Camus ?

Avec une histoire aussi liée à la Chine, vous comprenez mieux le nom de ce concours de barmen imaginé par Camus. Celui-ci se rapproche dans sa conception du prestigieux concours de la Bacardi Legacy. C’est-à-dire que le cocktail, sa création et sa conception auront une place importante bien sûr. Mais la promotion et la vente de celui-ci viendront pondérer la note globale. En plus d’être un excellent bartender créatif, il leur faudra également être un très bon prescripteur et communicant.

Le thème du Shanghai Shaker by Camus est de revisiter un classique de la mixologie (reconnu par l’IBA) , tout on y apportant sa touche personnelle via des ingrédients locaux et d’y intégrer du Cognac Camus bien évidemment.

 

Shanghai Shake by Camus

 

Les barmen participants doivent soumettre leur recette sur Facebook. Puis, ils auront deux visites surprises de la part des équipes Camus au sein de leur établissement. Ils jugeront le degré d’originalité du cocktail revisité, la créativité de la promotion. Mais aussi le nombre de ventes du cocktail sur la période.

Les 8 gagnants par ville s’affronteront au cours d’une phase finale et le grand vainqueur décrochera sa place pour la finale mondiale à Shanghai en septembre.

Et comme on dit en chinois : 祝所有人好运

 

cocktail cognac Camus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *