Vous pouvez avoir contenu qui renferme plus de cent d’histoire, et un contenant en adéquation avec ses contemporains, voir même orienté vers le futur. C’est ce que propose LOUIS XIII avec sa carafe connectée.

Smart decanter : la carafe connectée de LOUIS XIII

 

Après avoir fait dans la surenchère en matière de taille, la marque de cognac de luxe LOUIS XIII (la marque de prestige de Remy Martin) continue sur sa lancée en créant la première carafe en cristal connectée. Plus précisément, ce n’est pas la carafe même, mais le bouchon en liège qui contiendra une puce NFC. En passant son smartphone sur celui-ci, l’heureux propriétaire de la carafe se verra connecté à LOUIS XIII Society. Un club privé dont les membres bénéficient de contenus exclusifs, d’expériences uniques et de services personnalisés. Et le numéro de série de sa carafe sera automatiquement rentré dans son espace personnel.

LOUIS XIII Society : le club privé par LOUIS XIII

LOUIS XIII society est le programme de relation client de LOUIS XIII, également appelé Club Privé. L’accès, strictement réservé aux détenteurs d’une carafe LOUIS XIII propose des services sur-mesure. Vous pourrez y avoir accès à la gravure personnalisée des carafes, des éditions limitées en avant-première. Mais aussi la possibilité de contacter un concierge LOUIS XIII, ainsi que la possibilité d’entrer en contact avec le réseau de clients LOUIS XIII.

La carafe connectée LOUIS XIII  poussera les limites actuelles en offrant des services additionnels telle la personnalisation de messages pour les carafes à offrir, qui s’afficheront lorsque les destinataires scanneront leur présent.

LOUIS XIII Society

La carafe connectée : un moyen antifraude ?

Même si la marque ne communique pas dessus, c’est également un excellent moyen d’éviter la fraude. Dans un marché où les prix du cognac sont à la hausse, et des faussaires toujours plus à la pointe, un moyen de sécuriser son produit est toujours une bonne idée. Surtout quand celui-ci est d’exception !

On se souvient il y a peu de l’affaire Kurniawan qui avait provoqué l’effroi dans le monde du vin. L’Indonésien avait dupé les meilleurs experts et vendu pour plusieurs dizaines de millions de dollars de fausses bouteilles de vin. Et plus particulièrement l’un des vins les plus chers au monde : la Romanée-Conti.

La puce NFC, l’occasion de couper l’herbe sous le pied à d’éventuelles faussaires ? C’est en tout cas l’une des pistes défendues par le chercheur de l’École des Mines Eric Przyswa dans une étude disponible ici. L’une des technologies les plus chères aussi. Mais quand on sait que la carafe LOUIS XIII dépasse les 2 000 euros à la vente, le prix est-il réellement un problème ?

 

Technologie NFC LOUIS XIII carafe connectée

 

 

 

 

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !


21 Partages
Partagez21
Tweetez
Partagez
Enregistrer