Une mauvaise pub pour Kronenbourg cette semaine ! Il y a les choses sur le papier, et leurs applications dans la vraie vie. Visiblement Kronenbourg est plus prompte à pondre de belles phrases sur le social dans son usine, plutôt que de les mettre en pratique. Explications.

177 contrats précaires…

L’histoire pourrait sembler sortir d’une série Netflix. Pourtant c’est en France que cela se passe, dans l’usine de Kronenbourg en Alsace. L’histoire était parue dans plusieurs journaux nationaux. Le journal Le Monde récapitule l’histoire rocambolesque de cet ouvrier, à l’histoire peu commune : « Rabah Mekaoui, ouvrier de la brasserie Kronenbourg durant près de trente ans, a accumulé pas moins de 177 contrats courts tout au long de sa carrière dans la bière. Nettoyeur de fûts ou électricien, il a occupé tous les postes à l’usine d’Obernai (Bas-Rhin), remplaçant souvent les permanents pendant des congés d’été auxquels il n’a jamais goûté, toujours disponible, jamais malade, indispensable. « 

Une mauvaise presse…

Ayant saisi les prud’hommes en 2019 pour faire régulariser sa situation, et réclamer ses droits, la réponse est tombée le 1er février : Le tribunal des prud’hommes de Saverne (Bas-Rhin) l’a débouté, mardi 1er février, de toutes ses demandes. Étonnant ? Pas tant que ça étant donné la puissance de Kronenbourg au niveau local…

Mais mauvais coup de pub pour Kronenbourg ? Ça, c’est certain. Avec un peu plus d’humain dans tout cela, l’histoire aurait certainement pu se régler à l’amiable. Résultat : Kronenbourg qui se sépare de son employé à 2 ans de l’âge de la retraite pour lui… Une histoire qui va se finir en appel où nous précise Le Monde : « la jurisprudence devrait lui donner raison : dans sa dernière décision en date, en octobre 2021, la Cour de cassation s’est prononcée en faveur d’une femme de chambre employée saisonnière d’un hôtel. »

Sans compter l’histoire qui est reprise par plusieurs médias dont Le Monde, France Bleu, DNA, Le Figaro, La Provence, etc. Donc, qui va coûter bien plus cher en mauvaises presses à Kronenbourg…

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !