Glenmorangie Allta Private Edition No 10.

Glenmorangie Allta Private Edition

À l’occasion du 10e anniversaire de la série Private Edition de Glenmorangie, la marque a dévoilé un whisky créé à partir de levures sauvages !

Glenmorangie Allta : cap sur la levure.

Glemorangie nous avait habitués, au fil des années, sur sa série Private Edition, au travail sur les différents types de fût. Cette année, la marque met la lumière sur une partie peu connue, mais ô combien importante dans la création du whisky : la levure. La Levure a toute son importance au moment de la fermentation qui permet de transformer le moult sucré en une bière de malt.

Mais étant donné que c’est une partie peu sexy, difficilement traduisible aussi, les marques de whisky ne communiquent que très peu sur cet aspect. Glenmorangie a pris le parti de s’intéresser de plus près à la levure et d’en faire l’élément central de ce whisky.

Tout est parti de feu Michael Jackson (célèbre expert du whisky, pas le chanteur hein) qui avait parlé d’une souche de whisky unique que Glenmorangie avait possédé. Encore fallait-il que la personne en face de lui ait l’oreille suffisamment affûtée pour investiguer. Heureusement, il s’agissait de Dr Bill Lumsden, directeur de la distillation chez Glenmorangie, et surtout diplômé en biochimie.  C’était suffisamment d’éléments pour qu’il aille recueillir des épis d’orge, les analyser, découvrir une espèce de levure sauvage encore méconnue, et l’intégrer au processus de fabrication du whisky. D’ailleurs, Altta signifie sauvage en gaélique.

Glenmorangie Allta Private Edition

Glenmorangie Allta : un nouveau champs des possibles

Glenmorangie Allta : un nouveau champ des possibles

Il a fallu ensuite faire en sorte que cette levure sauvage puisse être cultivée sur l’orge Glenmorangie (les levures dites naturelles sont trop instables pour les utiliser telles quelles) .

Il aurait été dommage de saper tout ce travail en utilisant des fûts inadaptés à mettre en lumière ce travail. Dr Bill Lumsden a donc choisi majoritairement des fûts de second remplissage, permettant de révéler le caractère fruité de ce whisky.

En dégustation, un whisky crémeux en bouche, un nez avec des notes de biscuits, de pain, et une touche de piment. Et enfin un final avec des notes de poivres discrètes, mais bien présentes ! C’est gourmand à souhait !  Et pour tous ceux qui avaient pu rester sur leur faim avec les versions précédentes, Glenmorangie envoie du lourd avec cette 10e édition de Private Edition ! Et démontre au passage, que le choix des levures a toute son importance dans l’élaboration du whisky.

Glenmorangie Allta Private Edition N°10 
51.2% – Non filtré à froid 
Prix : environ 90 euros. 

 

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *