Et si on arrêtait de se prendre au sérieux deux minutes ?

Et si l'on arretait de se prendre au sérieux

Le monde de l’alcool est un monde incroyablement riche en découvertes, en rencontres, en plaisir. Mais ne serait-il pas en train de devenir chiant ? Désolé, nous ne mâcherons pas nos mots dans cet article. Tant pis si l’on froisse quelques personnes, mais il faut regarder le problème en face. Et n’allez pas nous remettre ça une fois de plus sur la Loi Evin, ou Dry January par pitié ! 

À croire que l’on n’apprend pas de nos erreurs…

S’il y a bien un milieu où l’on ne se prend pas pour n’importe qui, c’est bien celui-ci. Entre le bartender star qui ne dit plus bonjour depuis qu’il a fait un podium à un concours national, le chef de marque muté sur la marque la plus importante du portefeuille qui a la tête grosse comme un melon, ou encore le brand ambassadeur qui ne sent plus faire pipi, car il a pris du galon. On va s’arrêter là pour la liste, car nous pourrions en faire un livre. Honnêtement, nous sommes contents pour vous, mais est-ce que ça vous oblige de vous comporter comme des c.. ânes ? Non vraiment. Est-ce que ça ne vous obligerait pas au contraire de faire les choses avec intelligence ? 

Vous avez réussi à rendre le milieu chiant !

Oui, désolé, mais ça fait un moment qu’on s’emmerde. Plein de bars sont devenus des répliques de magazines de mode où l’on se regarde dans le blanc des yeux. 80% des nouveautés produits (pour le peu de nouveautés qui sortent en ce moment) sont d’une banalité sans nom, basés uniquement sur une étude marketing réalisée par le stagiaire d’école de commerce. Et de vouloir mettre des rituels pour tout a fini de tuer le game. C’est quoi le prochain rituel ? Comment faire pipi après avoir bu un verre d’une certaine façon ? 

Parlons aussi des marques de Cognac qui nous regarde de haut quand a le malheur de ne pas venir en costume pour les voir, mais que ça ne dérange pas de vendre des caisses aux Chinois qui seront bus en cul sec ou avec du coca. Vous avez dit hypocrites ?  

Arrêter de faire rentrer n’importe qui dans vos marques !

Ouverture, infiltration, opération commando. Les noms ne manquent pas d’une marque à l’autre pour expliquer qu’il faut que la marque soit vue avec la dernière influenceuse mode, sur le podium du défilé de la fashion-week, ou avec le dernier chef cuistot médiatisé et ses 500 K d’abonnés sur Instagram. On peut parler du guignol que vous nous avez collé dans les pattes il y a moins d’un an à un événement. Ce même guignol qui nous a dit être à cette soirée whisky, car les marques l’invitent aux événements, car il est toujours bien habillé. Le produit il s’en fout ! De toute façon, il ne boit pas d’alcool. C’est le genre de remarque qui donne envie au mieux de fuir ce milieu, au pire de se mettre à poil et de danser sur le buffet froid de charcuterie italienne (comme ça, nous serons sur la story Instagram aux 500 000 abonnés du fameux chef médiatisé). 

Arrêter les chiffres et donnez de l’émotion.

À croire que le monde s’est transformé en robot. Des chiffres, des chiffres, des chiffres. Il n’y a plus que ça en tête. Nous sommes pourtant un milieu qui est bien plus que ça. Un milieu où l’on a la chance de côtoyer des choses belles, qui nécessitent un savoir-faire (pour la plupart) et qui provoquent des émotions ! Mais là, c’est le grand trou d’air au niveau des émotions. Au mieux, un petit sursaut (connotation sexuelle imagée supprimée). Rendez-nous des lieux où l’on s’amuse jusqu’au bout de la nuit. Donnez-nous des alcools qui nous procurent des sensations. Redonnez à la population le sourire. Le peuple veut s’amuser, donc donnez-lui de quoi assoiffer ses besoins ! Et arrêtez de faire des trucs chiants, sinon nous partons tous demain faire avocats ou comptables. Quitte à faire un travail pas marrant, au moins nous serons riches ! 

5 Comments

  • Tarek Nini dit :

    Ça copie sec sur les copains !
    Et la vanne sur le pipi … Bravo.

  • Sendra dit :

    Spiritissiiiiiiiiiiiiiime♡♡♡♡♡
    Tiens, va casser les codes mon grand……..

  • Je découvre vos publications avec lesquelles je suis en partie d’accord et je vous invite à venir nous visiter pour montrer qu’on peut allier innovation, rigolade et chiffre dans une PME familiale.
    Cdlt Christophe Gazave

  • reano dit :

    Coup de gueule ? Vous avez raison ! Demandez conseils ou une intervention (question, échange de pratique, document…) à un Barman qui a réussi un (ou) des Concours et attendez la réponse……………………ZZZZ !!!!…………….C’est ce que j’essaie de faire sur ma page Facebook “Objectif bar et cocktails” pour intéresser les lecteurs.
    A ce jour pas de réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *