C’est l’idée d’un entrepreneur britannique Ian Hutcheon possédant un observatoire  touristique au Chili et des vignes. Le principe : rassembler ses 2 passions pour n’en faire plus qu’une. Pendant 12 mois, la météorite a été mise en barrique avec le vin. Le résultat : la couleur est changée et le goût aussi d’après le chef d’entreprise. En tout cas une belle réussite commerciale puisque la cuvée 2010 s’est vendue à 15 000 exemplaires dans le monde entier. Si un sommelier pourrait nous confirmer cela, ça éviterait surement que n’importe qui se fasse à faire du vin aux cailloux…

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !