Imaginez. Vous entrez dans un bar, mais les seules bouteilles en verre dans ce bar sont des bouteilles factices. Pour le reste, juste une étrange machine nommée ecoSPIRITS ?
Rassurez-vous, les bouteilles resteront bien présentes, mais elles seront désormais remplies à nouveau au lieu d’aller finir leur vie dans le bac à recyclage. Un sérieux bon en avant pour des bars plus écologiques !

Quand les bars prennent le sujet de l’écologie au sérieux

On ne va pas se mentir, malgré de nombreux progrès, l’industrie des spiritueux est encore loin d’être clean en émission carbone. Mais, on ne peut que se réjouir de voir que certains établissements n’attendent pas de nouvelles lois contraignantes pour tenter de faire bouger les lignes. On peut citer par exemple L’heure du singe à Toulouse qui choisit des partenaires qui acceptent de livrer dans des moyens de stockage limitant les déchets et conserve ses alcools dans des Dames-Jeannes. Un procédé quelque peu artisanal, mais qui a le don d’exister et permet d’éviter de jeter de nombreuses bouteilles à chaque livraison.

Un nouveau procédé : ecoSPIRITS

La Maison du Whisky a décidé d’industrialiser ce principe en s’associant avec ecoSPIRITS. Implanté dans l’entrepôt de La Maison du Whisky en région parisienne, le service ecoSPIRITS sera proposé dès le mois de novembre en Île-de-France, grâce à une collaboration avec la maison mère ecoSPIRITS.

Le principe : plus de caisse de bouteilles livrées mais deux éléments :

  • L’ecoTOTE, récipient en verre recyclable de 4.5L sécurisé, entièrement réutilisable et antichoc qui remplace la caisse standard de 6 bouteilles de spiritueux
  • l’ecoPLANT, une installation de traitement de spiritueux semi-automatisée et conteneurisée conçue pour le nettoyage, la désinfection et le remplissage des ecoTOTES.

Avec une ambition : « Pour chaque bouteille éliminée, ecoSPIRITS permet d’économiser au moins 550 grammes d’émissions de carbone et ainsi de diminuer l’empreinte du secteur des spiritueux grâce à la réduction des emballages et à un programme de reforestation. Pour chaque cycle d’utilisation d’un ecoTOTE, un arbre est planté sur les îles de Bornéo ou de Madagascar ».
Un gain pour la planète. Mais aussi financier puisqu’il permet d’être plus compétitif, en diminuant les frais de transport et de logistique qui impactent habituellement la chaîne de valeur.

Pour s’assurer que la mayonnaise prenne auprès des différents acteurs potentiellement concernés, des marques clés (et bien connues des bartenders) font partie du projet. On pourra ainsi retrouver Maison Ferrand, avec rhum Plantation et le gin Citadelle. Mais également FAIR Spirits avec sa vodka FAIR Quinoa Vodka. Christian Drouin, qui a déjà une empreinte carbone positive, rejoint aussi l’aventure et proposera sa sélection de Calvados au format ecoTOTE. 

On vous l’avoue, l’offre est pour le moment limitée et il serait sûrement utile dans les mois à venir d’y ajouter quelques produits pour compléter cette belle sélection. 

Malheureusement, l’offre est seulement disponible pour l’île de France. Espérons également qu’elle se développe assez vite en province où les places fortes du cocktail comme Bordeaux ou Marseille pourraient jouer leur rôle dans le succès ou non de ce système, ainsi que les grandes chaînes hôtelières et de restaurants. 

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer