Bruichladdich rare cask series

Bruichladdich Rare Cask Series

La célèbre marque marque de l’île d’Islay Bruichladdich, célèbre notamment pour Octomore (whisky le plus tourbé au monde), frappe une nouvelle fois fort en nous dévoilant Bruichladdich rare cask series : une série non tourbée avec les derniers fûts de la distillerie pour les années 84, 85 et 86.

Des trésors de guerre

Pour comprendre l’aspect tout à fait exceptionnel de ces fûts, il faut se replonger un peu dans l’histoire de la distillerie. Dans les années 80, le whisky écossais était très loin de se porter tel qu’il se porte aujourd’hui. Les distilleries sont nombreuses à fermer leur porte et celles qui résistent le font tant bien que mal. Pour se sauver (tout du moins le croyait-il…), beaucoup se sont tournés sur la quantité, ce qui a eu le don de tuer le marché. En 1994, Bruichladdich  se casse les dents et ferment boutique, les fûts sont vendus à des producteurs de blend.

Il faudra attendre  2001, pour qu’un groupe de passionnés reprennent la distillerie. Jim Mc Ewan à la tête de la distillerie multipliera les innovations et remettra ce fleuron d’Islay sur les rails.

Changement de master distiller

Depuis quelques années, c’est désormais Adam Hannett.  Georges l’avait justement rencontré alors qu’il était le second de Jim Mc Ewan.  L’article se nommait alors : du passé au futur. Aujourd’hui que la passation a été faite, et que la marque se porte globalement bien, Bruichladdich nous offre un retour dans l’histoire de la distillerie. Des fûts qui ont plus de 30 ans et sur lesquels 3 générations de master distiller ont posé leur regard et leur attention. Pour ces fûts ce sera fini puisque ce seront les derniers de la distillerie.

Bruichladdich rare cask series : des éditions ultras limitées

On ne va pas se mentir, pour vous procurer ses bouteilles, il faudra jouer des coudes et craquer le compte en banque. Mais pas de jaloux :  36 bouteilles pour la France pour chacune des trois éditions et 906 euros chacune.

Il est temps de les passer à la loupe !

Bourbon All In : 1984 .

Un début de voyage en fût le 31 décembre 1984 (c’était moins une pour que celui-ci n’existe pas) dans des fûts de bourbon et de hosheads de second remplissage. En 2008, ils passèrent en fût de bourbon de premier remplissage pour y rester dix ans. Embouteillé sans être filtré à froid et sans colorant. 3000 bouteilles dans le monde.

Bourbon – hidden glory : 1985

Seulement 22 fûts il restait. Et parfois, le génie touche à la chance, car Jim McEwan les découvrit par hasard en 2012. Il décida de leur donner de la vigueur et profondeur en les passant dans des fûts de chêne de premier remplissage. En 2017, un dernier voyage en fût de chêne français ayant appartenu à un grand vignoble français dont la marque tait le nom. Embouteillé sans être filtré à froid et sans colorant. 4200 bouteilles dans le monde.

Sherry : the magnificent seven : 1986

Un nom dont on pourrait croire qu’il s’agit d’un roman caché d’Agatha Christie. Une rareté qui frôle la décence puisqu’il n’en restait que 7 fûts. Une couleur à vous déchirer la rétine qui s’explique par 26 années passées en fûts de Xeres Olorosso, auxquelles se sont ajoutées en 2012, un vieillissement en fût de Xérès Pedro Ximenès de la célèbre bodega Fernando de Castilla. Ces 7 derniers fûts furent baptisés “The magnificent Seven” !

Bruichladdich rare cask series sont de magnifiques flacons. Une parenthèse dans le passé assez inattendue de la part de Bruichladdich, mais que l’on a l’habitude de retrouver dans le monde du cognac (Bruichladdich appartient à Remy Cointreau, ceci explique peut-être cela). Et même si on aimerait voir la patte d’Adam Hannett sur cette collection (qu’on lui donne volontiers pour le hidden glory : 1985 ) , difficile de ne pas imaginer sur les autres une route imaginée et tracée de main de maitre par Jim McEwan. Le dernier ? N’en soyons pas si sûrs…

Bruichladdich Rare cask series -1984 Bruichladdich Rare cask series - 1985

bruichladdich-1986-30-year-old-rare-cask-series-p1908-2513_image

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *