Bénédictine 1888. Ce n’est pas tous les jours que Bénédictine dévoile un nouveau produit. Et 2020 nous laisse cette chance avec cette édition qui rend hommage au magnifique palais où encore aujourd’hui est réalisée la liqueur Bénédictine.

Le Palais Bénedictine comme inspiration de Bénédictine 1888.

Impossible de parler de Bénédictine avec quelqu’un sans évoquer à un moment le palais Bénédictine situé à Fécamp. Lieu que l’on pourrait croire sorti d’un film d’Harry Potter où l’art, l’industrie et la tradition monastique locale se mêlent en un seul et même lieu (qu’il est possible de visiter, une fois le confinement fini bien entendu).

Palais Bénedictine

Bénédictine 1888 : une touche de Cognac

Cette nouvelle expression Bénédictine 1888 se rapproche de la version Bénedictine B&B car c’est un assemblage de liqueur Bénédictine et de Cognac. Un mélange qui est mis au repos ensuite quelques mois dans des fûts de chêne français précédemment utilisés pour vieillir du cognac.

Le résultat est subtil, Bénédictine 1888 est limpide, parfaitement brillante, avec une belle couleur ambrée avec de légers reflets verts et révèle au nez des notes d’agrumes et de citron qui s’enrichissent aux arômes de vanille et de miel. Le Cognac apporte une rondeur et de la chaleur.

L’écrin dans lequel Bénédictine 1888 est présentée est illustré par le Palais, unique lieu d’élaboration de Bénédictine dans le monde.
Et pourquoi 1888 ? Cette nouvelle Expression rend hommage à l’année de l’inauguration de la distillerie.

Une recette toujours secrètement gardée

Même si la recette est secrètement conservée, nous savons que Bénédictine est composée de 27 épices et plantes : l’angélique, l’hysope, le genièvre, la myrrhe, le safran, le macis, la fleur de sapin, l’aloès, l’arnica, la mélisse, le thé, le thym, la coriandre, le girofle, le citron, la vanille, le zeste d’orange, le miel, les baies rouges, la cannelle et la noix de muscade.

La recette actuelle existe trois exemplaires cachés dans 3 endroits de la planète.

Bénédictine 1888 – 42,8%
Prix de vente conseillé
 : 55€ (Bouteille d’1 litre)
Disponible au Palais Bénédictine et sur www.palaisbenedictine.com

 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

Et pour ne rien rater à l'actualité cocktails et spiritueux  
Inscrivez-vous à la newsletter ForGeorges 
Soyez le premier à recevoir nos actualités et ne rien rater de ForGeorges
OK
Essayez, vous pouvez vous désinscrire à tout moment. 
close-link
 
Cet article vous a plu ? 
Soyez le premier à recevoir nos articles les plus frais et recettes chaque semaine.
GO
close-link
60 Partages
Partagez60
Tweetez
Partagez
Enregistrer