Alcools et influences…

influence alcool

Cela faisait un moment que Georges n’avait pas fait un billet d’humeur. C’est en lisant un article du très bon blog de François Monti sur le contenu d’un blog d’alcool en particulier, que cette idée m’est venue. Nous ne polémiquerons pas sur le fond du blog qui est pris pour cible et qui a ébranlé une partie de la blogosphère spiritueux… L’article de François Monti est suffisamment documenté et analysé pour voir qu’il ne s’agit pas d’une querelle entre blogueurs. Mais sur un autre point intéressant dans cet article qui est la place prise par les marques, et leurs agences de Relation Presse (RP) auprès des journalistes et autres bloggueurs. Est-ce que ForGeorges est un blog influencé ? Et surtout jusqu’où ?

Le cas des journalistes est un peu un cas à part d’après moi car les revenus qu’ils tirent des publicités est non négligeables et les obligent à un peu (voir beaucoup) de complaisance, ou au moins à arranger la vérité. Il suffit de voir le tollé qu’a provoqué le livre Vino business d’Isabelle Saporta aux éditions Albin Michel… La pauvre est à pris plein les dents en critiquant le milieu du vin, et surtout les arrangements entre amis qui peuvent exister. “Plus les chiens aboient, plus il y a de choses à cacher” dit pourtant le proverbe…

Mais bon nous sommes partis un peu plus loin que la question de départ. Est-ce que ForGeorges sert la bonne soupe aux marques d’alcool ? A première vue, on a envie de dire non. ForGeorges est blacklisté de certaines marques pour avoir dis des choses pas très sympa… mais vraies.
Il parait qu’une règle est de mise chez beaucoup de blogs “Aimes et parles en, ou n’aimes pas mais tais toi… mais parles en en bien quand même”. Pas de bol, même si on n’aime pas… il nous arrive d’en parler. Après tout, des marques payent des agences pour tester leur produit, leur packaging etc. Ici c’est gratuit, donc ça devrait plaire à tout le monde non ?

Deuxième point : on reçoit régulièrement des demandes pour changer nos articles, les modifier, supprimer une petite phrase. Ca veut quand même dire que ForGeorges analyse ce qu’il voit et écrit ce qu’il pense…. en tout cas on espère le croire. On vous rassure, on n’a jamais changé un article après parution, sauf fautes d’orthographes, ou erreur de notre part mais qui sont indiqués par un Edit en début d’article, soit une seule fois en 300 articles. Est-ce qu’on a un ton trop complaisant parfois ? C’est possible en effet. Surtout pour les petites marques artisanales, les petits vignerons pour qui on prend plus facilement leur défense. Mais si vous pensez qu’on est également trop complaisant  sur d’autres d’articles, à vous de nous le dire. On écoute !

La semaine dernière était diffusé sur France 5 un très bon documentaire sur les jeux d’influences sur France 5, mais qui malheureusement ne parlait pas des marques d’alcool. Dommage il y aurait certainement beaucoup à dire. A moins que ça ne soit qu’un fantasme ? Ou à l’inverse trop compliqué pour être examiné ?

Bref cet article ne répond pas à la question au final, ne cherche pas à se justifier, mais de dire qu’à ForGeorges, on se pose des questions ! Peut être trop …

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *