H.Theoria fait une entrée remarquée dans l’univers des spiritueux. À première vue, on se demande si on a une bouteille d’alcool, un flacon de parfum ou encore une oeuvre d’art.

Le parfum comme parallèle pour H.Theoria

Il faut dire que l’étiquette de la bouteille attire l’oeil.  Au choix, PROCRASTINATION, HYSTÉRIE, ou encore PERFIDIE sont indiquées sur la face avant. « Hystérie ose l’excitation infinie des saveurs Cranberry, cardamone, violette, mais aussi fruit de la passion, piment et même estragon, impossible de fixer son goût sur l’une de ses épices, l’une de ses fleurs, ou de ce fruit. Le palais ne cesse de naviguer de l’une à l’autre, dans un perpétuel tour du monde… »  écrit au dos. S’il n’était écrit « effrontément Liqueur » ou encore  » À déguster sur glace, ou en long drink, on se laisserait facilement déstabiliser.

Il faut dire que les créatrices ont souhaité dépoussiérer l’univers des liqueurs aussi bien au niveau du packaging, que de l’expérience vécue. Elle ne souhaite pas vous vendre du H.Theoria, mais un voyage : « ça pétille au nez, ça explose en bouche » pour hystérie.

h.theoria liqueur

Une vraie aventure entrepreneuriale

Aux manettes de H.Theoria, deux femmes : Marlène diplômée de L’ISIPCA (Institut supérieur de la Parfumerie, de la Cosmétique et des Arômes alimentaires) : artiste du Goût & de l’Odeur.  Et Camille, diplômée de L’EDHEC (Ecole des Hautes Études de Commerce) : Manager en Haute Gastronomie.

Pour lancer le projet commencer leur communication, elles ont lancé leur projet sur kisskissbankbank. La barre est franchie, la banque suit.

Pas de grands groupes, mais un liquoriste très connu !

Ensuite la rencontre se fera avec les dirigeants de Maison Gabriel Boudier (liquoriste très connu de Bourgogne). Les liqueurs seront fabriquées là bas afin de bénéficier de leur savoir-faire. Et la Maison bourguignonne croit au projet au point de prendre une participation au capital de H.Theoria.

La mixologie et l’art

Pour lancer leur produit, les fondatrices comptent bien s’appuyer sur des barmen reconnus de la scène parisienne. Et pour s’assurer que leurs bouteilles ne passent pas inaperçues, elles ont fait appel à Samy Halim de Almost famous et Joel Caussimon de Pixelis pour créer un univers onirique, qui ne passe pas inaperçu.

Quant au H devant Theoria ? Celui-ci dans l’alphabet grec, représente le lien entre la matière et l’esprit. Espérons également qu’il signifie le début d’une belle histoire pour les 2 créatrices.

Author

Fondateur de ForGeorges - plus de 1 000 bars testés à travers le monde - prend autant de plaisir à tester un nouveau bar, que déguster un spiritueux ou un verre de vin en bonne compagnie ! Spécialiste de la loi Évin et dénicheur de bonnes idées et innovations pour les marques d'alcool ! Son cocktail préféré ? Tous à partir du moment où ils font passer un bon moment (mais ne crache jamais sur un old fashioned bien réalisé ! ). Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...) Auteur des livres : Le Whisky C'est pas Sorcier, Le Rhum c'est pas sorcier et Les Cocktails c'est pas Sorcier, aux éditions Marabout et traduits en plusieurs langues (Anglais, chinois, japonais, russe, italien, néerlandais...)

Write A Comment

NOUVELLE Newsletter

Gratuite, une fois par semaine, avec les actualités cocktails et spiriteux à ne pas louper, le tout à la sauce ForGeorges !


0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer