Soirée lancement de Desperados Verde !

desperados verde

Georges étant retenu à une partie de chasse mardi, c’est donc Céléstine, sa journaliste de choc et de charme, qui nous raconte son aventure au coeur de Cuba pour Desperados Verde !

 

Georges étant un homme très occupé, il m’a envoyé faire un tour à Cuba… Trop sympa ce Georges me direz-vous ! Ne nous énervons pas Cuba, c’était quai de Jemmapes pour la soirée Desperados Verde !

Et la fameuse marque de bière aromatisée à la téquila nous a fait voyager…

Seule indication extérieure, une grosse dodge verte siglée Desperados Verde… nous sommes au bon endroit. Une fois à l’intérieur, l’ambiance est chaleureuse, avec une paillote à tapas, un bar-épicerie, des demoiselles qui n’ont rien a envier à Emile Ratajkowski, des street artistes, et bien sûr des Desperados Verde partout ! Un rue cubaine en plein Paris, on s’y croirait !

Une émulation artistique nous entoure ! Pendant qu’une fresque aux couleurs de l’hôte de la soirée est réalisée en live par Ernesto Novo, Meteor Painter et Paddy ; Pantheone offre un relooking coloré avec ses panamas et bandanas. Puis un photobooth réalisé par Chloé du collectif Les Nanas d’Paname immortalise votre passage dans ce “Little Cuba”.

Desperados propose une version inspirée des cocktails aux arômes de téquila, de lime et de menthe. Une bière aux accents de mojito, boisson emblématique cubaine née dans les années 1910. Le verdict : cette boisson vous rappellera vos vacances au bord de la plage, les pieds dans le sable (et vu le temps qui va faire cet hiver, c’est pas du luxe !) Fraîche et légère, même ceux qui sont ne sont pas “fans” de Desperados apprécieront ce mix bière / cocktail.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *