Victoire Louapre – Foodista mais pas seulement !

Victoire Louapre

Aujourd’hui, pour le backstage de ForGeorges, Georges est parti à la rencontre de Victoire Louapre, responsable communication et critique d’un grand guide gastronomique un peu « fou dingue ».

On adore les rencontres. Et celle avec Victoire s’est faite de façon improbable : autour d’une photo Instagram prise à la brasserie de Cyril Lignac. Et plus précisément d’une photo de Volaille jaune des landes au Saté. S’en ai suivi une très belle rencontre avec une vraie passionnée de la vie et des produits.

Et niveau alcool ? On ne lui fait pas à l’envers. Lors de nos premiers échanges, elle nous proposa trois lieux. Tous avec une magnifique carte des vins. Finalement on opta pour la Cave du Septime.

Quelle est ta première histoire d’amour avec la nourriture ? 

Des soles et fleurs de courgette que l’on servait chaque vendredi quand j’étais enfant. Simples, généreuses, sans faux semblant.

Te souviens-tu de ton premier verre d’alcool ? Un bon souvenir ? 

J’ai commencé très tôt, les parents me faisaient essayer quelques gouttes de vin rouge à l’âge où je ne connaissais pas encore mes tables de multiplication !

Quand on est intolérante comme toi au gluten, quelle bière boit-on ?

Du vin ! J’ai déjà essayé des bières au quinoa, mais c’est pas la folie.

Pour toi un diner parfait, c’est quoi ? (dans l’assiette, le verre et autour) 

Des petites assiettes comme chez Au Passage, du vin nature pour pouvoir boire (beaucoup) sans gueule de bois le lendemain, et un environnement discret, pour éviter les regards en biais.

Si tu devais emporter un seul plat et une seule bouteille sur une ile déserte, tu prendrais quoi ? Fais gaffe tu devras ne manger et boire que ça jusqu’à la fin de tes jours ! 

Au risque d’en finir ivre ? Un Saint-Joseph et un poulet rôti.

Quel est l’accord alcool – plat le plus insolite que tu aies eu la chance de déguster ? 

Le menu mets et cocktails de Taku Sekine et Amaury Guyot chez Dersou.

Si tu devais te réincarner en bouteille, que deviendrais-tu ? 

Un Saint-Joseph, pour l’ironie du nom.

Pour draguer, un homme doit-il tout miser sur un cocktail, ou une bouteille de vin ? 

Une bouteille de vin. Mais sa manière de la choisir en dira beaucoup sur lui !

Si demain Georges t’invite au restaurant, où doit-il t’emmener pour te rendre heureuse ? 

Si Georges sait cuisiner, c’est encore mieux qu’un restaurant !

Jacques Dutronc à dit : « Beaucoup de gens boivent, très peu savent être bourrés ». ça t’inspire quoi ? 

Jacques a bien raison…

As-tu une astuce à nous donner pour les lendemains difficiles ? 

Je n’ai pas vraiment d’astuce donc j’évite les lendemains difficiles !

Quelle est ta prochaine destination ? 

Je pars explorer la Californie cet été, c’est le nouvel eldorado de la food !

On y boit quoi d’exceptionnel là bas ? 

Des jus de légumes et très peu d’alcool étonnement !

Quelle bouteille offrirais tu à ton pire ennemi ? 

Pas de cadeau, plutôt de l’indifférence.

 

Crédit photo Carmen Vazquez

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *