Que valent les concours de barmen ?

slider_concoursBarmen

Vaste sujet que celui des concours de barmen. Après avoir fait le tour de la question en parlant avec des barmen chevronnés, des jeunes, en participant en tant que spectateur, ou encore comme membre de jury, il était temps pour Georges de se poser la question des concours.

Un concours de barmen ça sert à quoi ?

Si vous vous placez du point de vue de la marque, ça sert à faire parler de votre marque ! Les journalistes / blogs reprendront  en coeur que le meilleur barman français / européen / du monde est XXXX, en faisant bien exprès d’oublier que le concours est organisé pour une marque, ou encore que seulement 10 personnes s’étaient inscrites.

Pour la marque c’est aussi l’occasion de montrer qu’elle est dans le coup : les cocktails sont à la mode, donc autant en profiter.

Et enfin l’un des derniers points et non des moindres, c’est l’occasion de se placer dans de nouveaux établissements. C’est du temps privilégié avec les barmen, leur parler des produits, etc.

Et pour les barmen ?

C’est l’occasion pour certains de s’amuser. Pour d’autres de voir des techniques employées par les autres participants et s’inspirer. Et enfin pour beaucoup, l’occasion de mettre le projecteur sur eux et sur leur établissement. Tout dépend des concours, mais c’est l’occasion aussi de remporter une somme non négligeable d’argent et de se dorer la pilule  voyager aux quatre coins du monde.

Voir même pour les plus prestigieux concours, l’occasion de décrocher un titre d’ambassadeur de la marque sur une année avec tous les avantages qui vont avec !

Donc tout le monde est heureux ?

En effet, sur le papier ça semble au top et tout le monde devrait s’y retrouver. Mais dans les faits, tout n’est pas si rose… On ne citera pas certaines choses déjà passées, mais comme le disait il n’y a pas longtemps un grand nom du bar français « c’est rarement le meilleur qui gagne ». Après comme tout : on peut se dire que c’est toujours subjectif, c’est une histoire de gout, que ça varie selon les humeurs, mais lorsque le même refrain revient en boucle, ça pose à questionnement.

Des barmen qui ne veulent plus participer !

Car finalement le vrai problème des concours, est-ce que ce ne serait pas leur manque de transparence ? Certains font des efforts surhumains en imagination et supercherie pour changer les modes de notation en cours de parcours. Officiellement pour « mieux coller à l’image donnée de la marque », mais dans le fond personne n’est dupe. On se retrouve avec des participants dégoutés. Des membres du jury qui ne comprennent pas toujours les décisions.

Ajoutez à cela les top barmen qui ne souhaitent plus participer « on a bien plus à y perdre qu’à y gagner ». Et malheureusement, ils n’ont pas tort. Mais si on devient terre à terre, c’est comme si le FC Barcelone ne souhaitait plus participer à la coupe d’Europe, car elle n’aurait plus confiance dans l’organisation du tournoi.

Des concours de barmen qui ne font plus leur boulot

Car finalement dans un concours, comme dirait Pierre de Coubertain, l’important c’est de participer. Mais encore faut-il que le concours vous apporte un intérêt. Beaucoup de jeunes barmen arrivent dans ces concours avec la passion et le plaisir de voir et se de comparer à des grands noms du bar. Encore faudrait-il que tout le monde soit traité à égalité. Que les notations soient également simples. Combien de fois peut-on voir sur les grilles « Adéquation avec la marque ». Dites-moi un peu ce que ça veut dire ? À part plomber les candidats que la marque ne souhaite pas…

Un concours devrait également être un show. Un endroit où l’on échange, où l’on observe, où l’on se forme. Combien de barmen « grosse tête » qui partent sitôt éliminé du concours !

Les marques à blâmer ?

Organiser un concours de barmen coûte cher. Très cher même pour ceux qui font ça bien. Donc ceci est organisé clairement dans un but commercial avec l’objectif d’en tirer profit. Donc quand on investit des dizaines voire centaines de milliers d’Euros dans un concours, on peut s’estimer au-dessus de la mêlée et faire en sorte que le gagnant soit ce que la marque souhaite. Mais il faudrait être plus transparent dans ce cas là. Cela rendrait service à tout le monde.

Tous pourris ?

Attention, même si cet article un peu noir , il ne reflète pas la totalité des concours de cocktails. Certains sont organisés dans d’excellentes conditions par des marques. Dans un autre registre, on citera également les trophées du bar, concours de barmen indépendant qui d’après les échos, est une vraie réussite.

Après libre à vous participants de bien regarder les règlements, voire même de les exiger. Et libre à vous, organisateurs de concours de continuer comme ça, ou de remettre un peu d’ordre dans tout ça !

Georges se fait toujours une joie de participer aux jurys de concours avec toute son impartialité et sa passion, n’hésitez pas à le contacter pour en discuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *