Paris Cocktail week

Paris Cocktail Week 2015

Si vous pensiez devoir partir à New York pour déguster un bon cocktail, cela signifie que ça fait un moment que vous n’avez pas ouvert les yeux en vous promenant dans les rues de Paris. Les bars à cocktails fleurissent comme des petits pains dans tous les quartiers branchés de la capitale et il ne se passe pas un mois sans une ouverture attendue d’un nouveau lieu agréable.

Fort de ce constat, Eric Fossard, et Thierry Daniel, organisateurs du salon international COCKTAILS SPIRITS, ont décidé de créer la Paris Cocktail week. Quand on connait la qualité et la passion qu’ils mettent dans cet évènement, on peut s’attendre à ce que la Paris Cocktail Week s’annonce tout aussi sympathique.

Au programme, les bars du sherry butt, Lone Palm, Cooper Bay, le Hibou, le Lockwood, le red house, la conserverie etc… Une belle brochette de bars à (re)tester. Quelques absents malheureusement mais on espère qu’ils seront au programme l’année prochaine.

Et pas de panique, vous avez une semaine pour tous les tester : du 24 au 31 Janvier 2014.

Gratuit. Pass à télécharger rapidement sur : http://www.pariscocktailweek.fr/

Et on ne peut pas s’empêcher de vous mettre le compte des organisateurs. Un régal. Georges a hâte !

CONTE SURRÉALISTE
ou
Teaser mystère Coq Tale

Le vent souffle sur Lone Palm* ; tant, que cela vous rappelle le haut des falaises de Cooper Bay*. Vous comptez Les Heures* et ne dites pas Grazie* à votre coutumière insomnie. Des mois que les chants du Hibou* et du Coq* ne vous réveillent plus en sursaut. Depuis que ce fou de Jefrey* vous a fait quitter l’Hexagone* pour oublier votre Sherry Butt* so impossible crazy love, Maria Loca*. « Mabel*, lui susurriez-vous à l’oreille, sous les boules à facettes de ce Ballroom* de province – ma Belle, fuyons Le Syndicat*, rentrons à Paris, réfugions-nous au George V*.» Sa réponse sans appel sentait le roussi, Le Brûlé*. Sorti de sa vie par L’entrée des artistes* sans un Bristol* d’adieu ! Calciné, votre cœur, de bois devenu, s’est fermé, Lockwoodé* à double tour. Bienvenu au Club des Largués : le Fish Club*, The club des mutiques aux nuits aussi blanches que les nappes d’Apicius*. Désormais dans cette Red House* du bout du monde, votre lit a l’attrait glaçant d’une Conserverie* de cœurs de palmier. Esseulé, vous frôlez le Syndrome du Castor*. Vos seuls contacts supportables avec la France restent les Forums* sur le dandysme et Fernand, l’ami Clefs d’or dadaïste du Park Hyatt*. 7:12 sur l’écran de votre téléphone. Mine grise à la lueur du Candelaria*, levé au point du jour sans avoir fermé l’œil de la nuit. Il est temps d’exprimer un Café Moderne*, espérer son non effet caféiné et rejoindre en songe la Maria Loca*…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *