Our/Berlin : la vodka 100% berlinoise

Our/Berlin Vodka

Profitant de son escapade Berlinoise, Georges fût intrigué par la présence de petite fiole d’alcool fermée non pas par un bouchon mais pas… une capsule. De contenance moindre (seulement 350 ml), cette petite bouteille trainait dans beaucoup d’établissement Berlinois. S’en était assez pour que Georges enfile son imperméable, son chapeau, son plan de Berlin et aille mener l’enquête.

Our Vodka Berlin

Arrêt de métro : U Schlesisches Tor . Montre : 10 heures du matin. Lieu : dans l’ancienne partie soviétique lorsque le mur de Berlin était débout. Une partie de la ville qui renait de ses cendres située à quelques encablures de East Side Gallery et ses fameux tags sur le mur de Berlin.
Après avoir demandé son chemin plusieurs fois à de ravissantes allemandes, traversé une rue peuplée de marginaux, un magnifique espace vert apparut, juste à côté de quelques squattes d’artistes, en bordure du fleuve Spree. Ici un énorme bâtiment témoin de la force industrielle du pays dans les années 70 en brique rouge. En faisant le tour, on y découvre des salles de spectacles, des agences d’on ne sait trop quoi, une piscine sur un bateau… Mais aucune trace de la fameuse distillerie Our/Berlin recherchée…

Et soudain elle apparait, légèrement en retrait de l’énorme bâtiment, en toute modestie. Point de superflu, juste un logo Our/Berlin au dessus du quai de livraison et une petite porte. Enfin, Georges pu pénétrer dans cette entrée mystérieuse.

Un hall et un accueil chaleureux par deux allemands. En arrière plan des centaines de bouteilles Our/Berlin. Pas de doute, Georges était au bon endroit ! Pour me souhaiter la bienvenue de bon matin : un shooter de Vodka. Un peu raide, mais la vodka est douce, agréable en bouche, fraiche, avec une pointe de fruits, sans agressivité. Visuellement : une belle robe cristalline !

Mais pour aller plus loin, Georges ne pouvait rester aux portes de la distillerie. Nous avons donc visiter cette micro distillerie dans la plus stricte intimité. Et là Georges a retrouvé tout ce qu’il aimait : une petite entreprise avec une employée unique pour manier les machines, mais pas de chaines industrielles (un beau contrepied aux fonctions d’origine industrielle du bâtiment). Une pièce unique qui doit faire environ 80 m2 qui sert de laboratoire, de chauffe, d’entrepôt…

Mais la vraie révolution de cette vodka ? Tout vient de Berlin : l’eau (qui est analysée et filtrée afin d’obtenir la pureté nécessaire) et le blé qui vient de la proche périphérie de Berlin.

Une petite pétite disponible… à Berlin forcément mais aussi sur leur shop en ligne. Pourquoi Our / Berlin ? Car vous y retrouverez dedans tout ce que vous aimez à Berlin… Une vodka à l’image de la ville.

Prix : 13 Euros les 350 ml.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *