Mouton cadet : 2017 l’année du renouveau

Il n’est pas évident quand on s’appelle Mouton Cadet de faire sa révolution. 2017 signe pourtant l’année du renouveau avec une mue commencée dès 2004.

Un processus ultra méticuleux.

Quand on vend plus de 12 millions de bouteilles par an, dans plus de 150 pays, créer un nouveau Mouton Cadet peut s’avérer une décision difficile, voir suicidaire pour les plus pessimistes. Ce n’est pourtant pas ça qui a fait reculer les équipes Baron Philippe de Rothschild. Depuis 2004, toutes les équipes ont été sollicitées pour sortir cette nouvelle mouture : 2 000 professionnels, journalistes et amateurs de vin de plusieurs pays ont été questionnés et étudiés. Une collaboration plus étroite avec étroite collaboration avec 453 viticulteurs partenaires a permis de maitriser à 100% les approvisionnements. Soit 1 520 ha de vignes au total !  Le but : créer le nouveau style de Mouton Cadet.

Mouton cadet : un nouveau style plus contemporain !

Vouloir plaire à tout le monde est toujours périlleux et le risque est de ne plaire à personne… Beaucoup en ont déjà fait les frais par le passé. C’est pour cela que le nouveau style Mouton Cadet a décidé de faire l’unanimité. De la rondeur et de la gourmandise au programme ! Imaginez un accent du Sud Ouest et laissez-vous transportez par Pierre Lambert, Winemaker de Baron Philippe de Rothschild qui nous explique ses vins :

« Pour Mouton Cadet rouge, le Merlot domine, soutenu par la structure tannique du Cabernet Sauvignon et l’élégance du Cabernet Franc. Pour Mouton Cadet blanc, Sémillon et Muscadelle sont associés à une part significative de Sauvignon, ce qui permet de développer davantage d’arômes de fruits frais et de buis. Alors que le Merlot apporte au Mouton Cadet rosé ses arômes de fruits rouges frais, l’apport mesuré de Cabernet Franc et de Cabernet Sauvignon confère une agréable structure tannique. Frais et élégant, Mouton Cadet Sauvignon Blanc, issu à 100 % du cépage éponyme, est un vin sec très parfumé, vif et croquant. « 

Mouton Cadet à la dégustation

Pour mieux faire comprendre le nouvel assemblage, Baron Philippe de Rothschild s’est lancé dans une expérience périlleuse, mais brillante : désassemblé son Mouton Cadet rouge pour en faire ressortir ses principales spécificités : rond, suave, gourmand.

Qui accompagnera magnifiquement un bon repas.

Nouveau goût, nouvel habillage

Pas de panique si vous ne reconnaissez pas vos anciennes bouteilles. Pour accompagner ce changement de style, les bouteilles se parent de nouvelles étiquettes, élégantes et plus aériennes. Vous trouverez également le signe fort de la marque : le « Barbacchus », mais modernisé. La capsule se pare de bordeaux pour Mouton Cadet rouge, de doré pour Mouton Cadet blanc, d’argenté pour Mouton Cadet rosé. Et d’un vert franc pour Mouton Cadet Sauvignon Blanc.

Si vous étiez réfractaire, le nouveau Mouton Cadet pourrait bien vous surprendre.

Mouton Cadet Rouge

Mouton Cadet Sauvignon Blanc

Mouton Cadet Blanc

Mouton Cadet Rosé

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *