Bar Les Justes, plus qu’un bar, un leitmotiv

Bar Les Justes

Vous en avez certainement entendu parler ces dernières semaines, le bar « Les Justes » a ouvert ses portes il y a un mois au 1 rue Frochot dans le 9ème.
Cependant, ne vous méprenez pas. « Les Justes » n’est pas un énième bar à cocktail dans le prolifique SOPI. Ce nouveau bar cosy est un véritable lieu de vie comme on les aime.

Cinq ans auparavant, ma route croisait celle de Ludo, lors d’une exposition de ses photos sur le tatouage. À l’époque, lorsqu’il montait dans nos bureaux, l’électricité ambiante montait d’un cran. Confiant et déterminé, Ludo fait parti de ces personnes qui irradient par son tempérament passionné et entreprenant. Une véritable dose de vitamine C.
Je suis allée à sa rencontre pour savoir quel était ce projet fou, ce pari déjà réussi.

De la photographie au bar, voici l’histoire des « Justes ».

Un lieu de vie lumineux et convivial

Ouvrir un bar, ça faisait plus de 10 ans que Ludo y pensait. La photographie, elle a toujours été présente dans sa vie bien-sur. Il ne l’abandonne pas et continue à shooter dans le domaine de l’architecture et de la décoration d’intérieur. C’est d’ailleurs cet œil avisé qui fait des Justes un lieu à la décoration étudiée : mur bleu profond, papier peint aux motifs végétaux et babioles bien choisies, Les Justes est un bar chaleureux, ouvert et lumineux.

On se sent bien chez Les Justes. Plus qu’un bar à cocktail, Ludo et son équipe en ont fait un lieu de vie très agréable.

Les Justes

 

« Je connais Dimitri depuis 10 ans. Ce mec a un talent dingue. On fait nos créations ensemble, lui plus sur le goût et moi sur l’esthétique, le nom. Il est au bar et moi je m’occupe plus de la salle. J’aime prendre les temps d’être avec les gens qui passent le pas de la porte. Je ne voulais pas d’un endroit où l’on hésite à rentrer. Tu vois, il y a de grandes baies vitrées. Je ne voulais pas faire un bar dans l’esprit Speakeasy. »

1er weekend. #lesjustespigalle #cocktail #jusmaison #bonvins #produitsfrançais

A photo posted by Les Justes – Pigalle (@lesjustespigalle) on

 

Les Justes, au-delà du nom, une manière de travailler

Un bruit de bocal dont une délicieuse odeur de grillé s’échappe me tire de ma contemplation.

« C’est du sésame que l’on torréfie nous-même. En fait, on fait tout nous-même. C’est ça l’esprit des Justes. Ce n’est pas seulement l’argent que l’on reverse à des associations avec nos cocktails*, c’est un Leitmotiv. Nous essayons de proposer des cocktails avec des fruits et des légumes de saison au maximum. Nous achetons local, pressons à froid sur place. Hors de question de se servir de purées de fruits. Notre carte des prix, on l’a voulu « Juste ». Le prix des cocktails va de 8 à 13 € pour que tout le monde s’y retrouve. On a aussi développé des cocktails sans alcool. Si tu ne bois pas d’alcool ou que tu veux continuer ta soirée sans boire plus, tu peux. Tu n’es pas obligé de prendre un énième Virgin Mojito, un jus en bouteille ou de quitter ta soirée.  Tu peux boire un bon verre et profiter avec tes amis.

On a voulu faire des Justes, un bar à cocktail de quartier avec une offre super large. »

*1€ est reversé aux associations « Vues d’en bas », « Chiens Guide de Paris » et « Respectons » pour les cocktails « Yellow Smoker », « Illicite » et « Greddy Coffee »

https://www.instagram.com/p/BAU38Dsndn1/?taken-by=forgeorges

 

Les parisiens dans toutes leurs diversités

17h15. Je réalise soudain un brouhaha lointain. En 15 minutes, le bar s’est rempli d’un seul coup. L’espace prend vie, Ludo s’anime. Dimitri derrière le bar commence déjà les premiers coups de shaker.

Je prends place au bar avec les convives et observe la bonne humeur ambiante. La population du bar est à l’image de ce que Ludo voulait : une population mixée, vivante, tout en justesse. On y croise des mecs, des nanas, des branchés, des gays, des vieilles, des grands, des couples, des blondes, des roux, des gens du quartier ou comme moi, des gens qui ont traversé la moitié de Paris pour découvrir cet ovni. Une population parisienne toute en justesse, variée et splendide dans sa diversité.

Testé et approuvé

Ludo me prépare un « Voyageur », mocktail à l’Orange, pamplemousse et citron pressé, sirop de gingembre sésame torréfié et piment d’Espelette. La promesse est tenue, je prends un aller pour un voyage au cœur des saveurs.

18h – le bar est bien rempli. Je ferme mon cahier et me délecte quelques instants de l’énergie de la joyeuse faune installée au comptoir.

On aime

Découvrir des spiritueux peu connus. Dimitri les choisi pour leur qualité et leurs saveurs : Vodka Stolichnaya, Gin Hayman’s Royal Dock, Rhum Barbencourt, Whisky Tokinoka, Absinthe Licit…

Infos pratiques

Les Justes
1 rue Frochot, 75009, Paris – Métro Pigalle

ouverture du mardi au samedi de 17h à 02h

La carte

  • 10 Cocktails de 8 à 13 € pour tous les goûts et tous les budgets (il y a même un cocktail au Pisco ! )
  • 3 Mocktails à 6/6,5€
  • Bières des copains de chez Coconino, l’Altiplano bio et sans gluten ainsi que Heineken et Affligem
  • Tapas de Bonjour French Food à partager (crème d’artichaut à la truffe, caviar d’aubergine, crème de potiron à l’ail…)

Aperitivo tous les mercredi de 19h à 21h (Buffet à volonté offert avec un cocktail)
**Attention, arrivez tôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *