Au goût de la vie : au coeur des Côtes du Rhône

Les Cotes du Rhone

Les professionnels des vins AOC Côtes du Rhône et Vallée du Rhône se sont réunis lundi dernier à la Cartonnerie pour une grande dégustation. Une soirée très sympathique qui s’est jouée dans une ambiance bon enfant : tout le savoir-faire Français, culinaire et vinicole, rassemblé dans un lieu fabuleux.

C’est dans une ambiance comme « à la maison » que nous avons été reçu. Un magnifique loft a été décoré pour l’occasion. Des herbes folles et des caissons de bois. Les bouteilles Château de Montfaucon, de domaine des Garriguettes, du bois, des dentelles… sont disposés aux quatre coins de la salle. Les bouteilles sont à notre disposition, prêtes à être dégustées. On goûte, on essaie, notre voisin nous conseille le Louis Bernard avec la Pata Negra – « C’est à tomber ».

Au programme, la dégustation d’une cinquantaine de vins de la région Côtes du Rhône accompagnés de mets délicieux : fromage à la truffe, Roquefort à la pâte de coin et Caluc au canard et aux pruneaux

Du bon vin, du bon fromage, pourquoi s’escrime-t-on à tuer ce que la France fait de bien ?

C’est en découvrant l’article de Vincent Pousson et celui du blog quillesdefilles, que le mal de tête est monté le lendemain matin.
L’ANPAA, l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie n’a semble t-il, pas du tout apprécié la campagne de l’interprofession des vins de la vallée du Rhône pour sa campagne « Au goût de la vie ». L’association les assigne en référé car « Elle comporte des éléments contraires à la loi Évin » et en a demandé le retrait immédiat.

Campagne_Inter_Rho_ne_3

En cause ? Le ballon rouge qui emporte le personnage illustré comme allégorie de l’ivresse ? Un ballon de rouge ? Ou tout simplement un ballon rouge, symbole poétique de rêve et d’évasion, une illustration légère comme une invitation à faire une pause… Ne soyons pas naïf, le visuel est plutôt clair… Et alors?

La loi Évin montre encore une fois ici ses limites et son hypocrisie puisqu’elle s’attaque à un savoir-faire pourtant envié dans le monde entier. La France excelle dans l’art de se donner de mauvais coups dans les « Côtes ».

Il faudra attendre l’audience aujourd’hui (lundi 15 décembre) pour connaitre le verdict du tribunal de grande instance de Paris – En espérant qu’il se range du côté de la tradition de nos régions plutôt que de cette association normative et procédurière.

Retrouvez l’ambiance de la soirée « Au Goût de la Vie » avec les photo d’AlphaRé :

 

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *