Apprenez à sabrer le champagne !

G.H Mumm

Les fêtes de fin d’année arrivent à grands pas et forcément le champagne fera son apparition sur les tables ! Pour ne pas s’y prendre comme un pied au moment fatidique de faire sauter le bouchon, pourquoi ne pas sabrer votre bouteille de Champagne ?

L’opération peut paraitre technique mais le résultat est juste magnifique. Cette technique remonte à quelques siècles en arrière et est devenue populaire sous Napoléon (le sabre était l’arme de prédilection de la cavalerie) et était associée aux victoires de l’armée. L’occasion de revivre un moment d’histoire en effectuant ce geste d’une rare beauté. Mais une petite remise à niveau s’impose afin de ne pas vous planter le sabre dans la main (même si celui-ci ne coupe pas), ou d’expulser le goulot dans la tête de votre belle-mère. Le bouchon sautera sous l’effet de la pression du champagne et du choc du sabre. D’où l’importance d’un geste sec et d’un mouvement complet au risque de terminer en carnage. La jointure de la bouteille, l’angle d’attaque, et d’autres détails sont également d’une grande importance afin de s’assurer du succès de votre sabrage de Champagne.

Le plus simple est encore de regarder cette vidéo proposée par G.H Mumm qui a fait de l’art du sabrage son ADN de marque. Elle vous explique tout cela dans les moindres détails. A regarder et regarder encore afin d’obtenir le geste parfait et de le partager avec Georges !
Pour vous entrainer, rendez-vous (après avoir regardé la vidéo) sur la page Facebook de G.H Mumm pour vous entrainer avec votre souris ou votre smartphone !

Le sabrage demande quelques précautions. Adoptez une distance de sécurité et assurez-vous que personne ne soit dans le champ d’action. Une fois sabrée et pour le service, tenir la bouteille par le corps, car le col est excessivement coupant.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

La vidéo :

Cet article est sponsorisé. Pour en savoir plus sur les articles sponsorisés sur ForGeorges, c’est ici.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *